Il y avait bien trop longtemps que je n’avais pas remis les pieds à Bayeux. Si longtemps qu’il est indécent pour un normand comme moi de vous l’avouer. « Honte à moi ! Que le Calvados se transforme en eau et la teurgoule en sable! » Cette contrition toute normande n’est hélas pas suffisante. Il est évident qu’il me fallait réparer au plus vite cette offense faite à ma belle contrée. Fort heureusement, il existe encore des gens qui semblent s’inquiéter du salut de mon âme normande. En effet, il y a quelques semaines, Normandie Tourisme m’invita à redécouvrir une partie de ce qui fait le charme de cette ville située non loin des plages du débarquement et du restaurant le petit jardin. Au programme de cette sortie, le spectacle « la cathédrale de Guillaume » ainsi que la visite de la tapisserie…non pas de Bayeux mais de la tapisserie Game of Thrones!

Ma rédemption commença donc lors d’une fin d’après-midi de Novembre en empruntant le chemin de Bayeux. Chemin qui malgré le froid, l’humidité et l’obscurité grandissante ne fut en rien un chemin de croix.

La cathédrale de Bayeux et son spectacle « la cathédrale de Guillaume »

Une brève promenade sur les pavés, et j’arrivais au point de rendez-vous de mon escapade. Il se situait dans le centre historique de Bayeux sur le lumineux parvis de la cathédrale Notre-Dame. Cette dernière est classée monument historique depuis 1862.

L’histoire de la cathédrale Notre-Dame de Bayeux

Certains d’entre vous connaissent mon attachement à l’histoire normande et en particulier à celle de Guillaume le Conquérant. L’ancien étudiant en histoire que je suis ne pouvait passer à côté de la rédaction de quelques lignes sur l’histoire de cette magnifique cathédrale mêlant les styles Normand, roman et gothique.

Tout d’abord, il faut savoir que la cathédrale de Bayeux fût consacrée le 14 juillet 1077, en présence de Guillaume Le Conquérant et de la reine Mathilde. Elle fut construite sur les cendres de l’ancienne église ravagée par les flammes. Cette cathédrale fut l’œuvre d’Hugues II de Bayeux puis d’Odon de Bayeux qui en termina les travaux. Odon –évêque de Bayeux- est aussi connu pour être le demi-frère de Guillaume le Conquérant. Il fut à ses côtés lors de la conquête de l’Angleterre par les Normands. La Tapisserie de Bayeux racontant cette invasion sera accueillie au sein de la cathédrale pendant des siècles et surement dès 1077 pour la fête des Reliques.

 

Puis, au XIIème siècle apparaît le style gothique. Mais non pas le style vestimentaire! Là on parle d’architecture gothique. En 1180 les travaux d’architecture gothique commencent donc sur la Cathédrale de Bayeux. Ces travaux prirent fin en 1700. Ah bah oui les gars! C’est un petit peu plus long que de monter une cabane de jardin ! Ou sinon c’est que vous êtes de bien piètres bricoleurs… Aujourd’hui seules subsistent de sa période initiale la crypte et les tours occidentales. La cathédrale de Bayeux est donc bien différente de celle qui existait sous Guillaume Le Conquérant. Néanmoins le temps de sa projection, le spectacle « la cathédrale de Guillaume », fait le pont vers ce glorieux passé normand.

Au cœur du spectacle « la cathédrale de Guillaume »

Ce spectacle se déroule au sein de la Cathédrale de Bayeux pour la quatrième année consécutive. L’an dernier, pas moins de 12 000 spectateurs sont venus profiter de cette animation gratuite. « La cathédrale de Guillaume » s’inscrit plus largement dans le développement de la thématique médiévale en Normandie. Le château de Falaise, ainsi que celui de Caen propose également des spectacles et animations sur ce thème.

Après quelques photos de l’extérieur de la cathédrale, la porte s’ouvre. Une fois à l’intérieur de l’édifice, le regard est rapidement happé par les jeux de lumière sur les différents murs. Le temps que l’ensemble des visiteurs prennent place, j’ai déjà pu profiter des projections et éclairages du chœur de la cathédrale. Une magnifique mise en valeur de ses vitraux et de son architecture.

Tandis que je scrute encore les détails architecturaux du chœur, la projection son et image commence. De part et d’autre de la nef, la Tapisserie de Bayeux apparaît et commence alors à défiler sur toute la longueur des balustrades.  Lieu où elle fut probablement exposée pour la première fois. Des Commentaires historiques audio accompagnent la projection et nous content la fabuleuse épopée de la conquête de l’Angleterre par les Normands de Guillaume le Conquérant en 1066.

De jour et dans une cathédrale aussi imposante que majestueuse, j’ai tendance à me sentir tout petit. Déjà que je ne suis pas bien grand… Je m’attendais donc à nouveau à ressentir cette même sensation pour cette occasion. Il n’en fut absolument rien. De nuit, et surtout avec la mise en scène de ce spectacle, j’ai eu une véritable impression d’intimité avec la cathédrale, comme si cette dernière venait de m’enlacer.

Et à ne pas rater le 21 décembre !

Le 21 décembre prochain une soirée exceptionnelle sera programmée, le spectacle la cathédrale de Guillaume sera accompagné de la présence d’une troupe de comédiens d’une compagnie médiévale qui rejoueront l’histoire de Guillaume le Conquérant en tenu d’époque. Ils emmèneront ensuite les spectateurs vers l’exposition Game of Thrones à l’Hôtel du Doyen, ouverte jusqu’à 21 h 30 pour l’occasion…C’est d’ailleurs ce que je vais faire dès à présent mais sans la tenue d’époque. Déçu hein?!

 

La tapisserie Game of thrones à Bayeux

En effet, jusqu’au 31 décembre 2019, une seconde tapisserie vient « concurrencer » la Tapisserie de Bayeux sur ses propres terres et à moins de 500 mètres de cette dernière. Rien que cela! Cette tapisserie raconte toutefois une autre histoire, celle des huit saisons de la série Game of Thrones. Outrage!? Non hommage!

Pourquoi et comment la Tapisserie Game of Thrones s’est installée à Bayeux ?

tapisserie Game of Thrones bayeux hodorA l’origine, cette tapisserie moderne de 87 mètres de long fut brodée en Irlande du Nord à l’initiative de l’office de tourisme d’Irlande. Leur volonté était de conserver un « héritage » de la série, principalement tournée dans leur pays. Elle a été confectionnée par une trentaine de talentueuses brodeuses des musées nationaux d’Irlande. Ses créateurs se sont inspirés de la Tapisserie de la reine Mathilde et ce même jusque dans le choix des matériaux: le lin et la laine. Cependant celle-ci n’a demandé que trois mois de travail, là où on estime celle de Bayeux à près de 20 ans. Toutefois, le résultat est stupéfiant et ressemble beaucoup à l’originale. Good Job Girls!!

tapisserie Game of ThronesPuis en 2017, après des échanges de « tweets », des liens sont rapidement tissés -et un partenariat noué- entre le Tourisme Irlandais, les Musées Nationaux d’Irlande du Nord et la Ville de Bayeux. Ainsi, depuis septembre, la Tapisserie Game of Thrones est exposée à deux pas de « sa grand-mère »  inscrite au registre « Mémoire du Monde » de l’UNESCO en 2007. La petite jeune a même l’audace d’être plus longue que son ancêtre! Elle a même pris ses quartiers à l’Hôtel du Doyen dans le bâtiment qui accueillait sa source d’inspiration la Tapisserie de Bayeux jusqu’en 1983! Et tu veux pas les pantoufles de Guillaume non plus!

La visite des 87 mètres de la tapisserie Game of Thrones

Honnêtement, j’étais ultra impatient de découvrir cette pièce épique narrant ce fameux récit nous emmenant de Westeros à Essos en passant par delà le mur. En plus, Game of thrones reste –à ce jour- la seule série que j’ai réussi à terminer. Ce qui -soyons clair- n’est d’ailleurs peut-être pas une réussite ! Mais voilà, j’étais excité de voir des mes yeux la pop culture venir à la rencontre du patrimoine historique. C’est, à mon sens, plus qu’un clin d’œil! C’est un hommage!

tapisserie Game of Thrones bayeuxUne fois dans la salle qui abrite la tapisserie GOT, on prend réellement conscience de ce que représente quatre-vingt sept mètres de broderies et de l’immense travail que cela a du être. Comme son ancêtre et chef d’œuvre du Moyen-âge, elle possède trois niveaux de lecture. En effet, la scène centrale qui déroule le récit est accompagnée en haut et en bas de deux bandes d’encadrement peuplées d’animaux fantastiques, symboles et figures symboliques qui viennent appuyer la narration.

tapisserie Game of Thrones bayeuxJ’ai donc naturellement pris mon temps pour dérouler le fil des plus de soixante dix heures d’aventures de l’œuvre de HBO. Ainsi, j’ai pu retrouver les grands moments de la série. J’ai même repéré des petits détails. Par exemple, on peut dénicher un hommage au fameux « cheval bleu » de la tapisserie de Bayeux au cœur de la tapisserie Game of Thrones. Un peu plus loin, si on est attentif, on retrouve le « non moins fameux » gobelet Starbucks. Celui-ci fut oublié par un acteur après une pause-café et visible lors du discours de Daenerys Targaryen lors de l’épisode 4 de la saison 8. D’ailleurs, l’identité de l’auteur de cet oubli fait encore débat. Je m’arrête ici et vous donne rendez pour la suite de la soirée dans un prochain article…

Infos pratiques

En attendant voici quelques infos pratiques si vous souhaitez vous aussi découvrir ce spectacle et cette exposition.

  • La Cathédrale de Guillaume

En décembre : rendez-vous les mercredis, samedis et dimanches du 3 au 31 décembre (sauf 24 et 25). Séance exceptionnelle le vendredi 23 décembre. Séances à 18h, 18h30, 19h, 19h30 et 20h – Gratuit (séances limitées à 200 personnes).

  • Exposition de La tapisserie Game of Thrones

A l’Hôtel du Doyen, rue Lambert Leforestier à Bayeux (Calvados). Du mercredi au dimanche, de 11 h à 18 h, jusqu’au 31 décembre 2019. Entrée gratuit