Pour les plus anciens d’entre nous, le souvenir doux-amer des longues files d’attente à la préfecture pour faire sa carte grise est encore très présents. A l’occasion de l’achat de ma première voiture, j’étais à la fois heureux, excité, impatient et un peu perdu en entrant dans la préfecture. Un méli-mélo de sentiments qui donnait à cette démarche administrative un je-ne-sais quoi de rite initiatique. Et dernièrement lorsque j’ai changé de voiture seulement pour la seconde fois de ma vie, j’ai dû avec l’achat de mon nouveau véhicule, faire un changement de carte grise. Et ce passage obligé ne m’enchantait guère.

Cependant j’ai été des plus heureux d’apprendre que cette démarche est, depuis novembre 2017, dématérialisée par l’administration. J’y ai vu, de suite, un gain de temps non négligeable. Mais surtout j’y ai vu un moyen de soigner mon aversion pour les démarches administratives. Je ne suis pas Thomas Thévenoud mais ce n’est pas pour autant que j’ai entamé une danse de la joie lorsque j’ai envisagé les démarches relatives au certificat d’immatriculation. Eh bien! Croyez-moi, l’expérience fut surprenante et facile. Fort heureusement car je n’avais aucun souvenir de ce qu’il fallait faire.

Mais au fait, pourquoi faire sa carte grise ?

Il faut faire sa carte grise tout simplement parce que c’est obligatoire. D’ailleurs, lorsque vous circulez, vous devez toujours l’avoir sur vous. La demande de carte de grise doit se faire dans les 30 jours à compter de la date d’achat du véhicule.

Pour quel type de véhicule est-ce nécessaire ?

Tous les véhicules terrestres à moteur sont concernés. Cela signifie dans le détail: aux voitures particulières, aux deux roues et scooters, y compris de moins de 50 cm3. Sont aussi concernés les camping-cars, les camionnettes, ainsi que les tracteurs et autres engins agricoles. Dernière subtilité, les remorques dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 500kg, doivent être –elles aussi- immatriculées pour être autorisées à circuler sur la voie publique.

Pour définir le titulaire du véhicule

Lorsqu’on acquiert une voiture ou tout autre véhicule neuf ou d’occasion précédemment cité, il est obligatoire de l’immatriculer et de mettre la carte grise à votre nom. En cas de changement de propriétaire, il faut donc refaire la carte grise. Ce qui fut mon cas lorsque j’ai acheté ma voiture d’occasion. Ce certificat est valable à vie, sauf dans certains cas que nous allons voir tout de suite.

Renseigner les modifications concernant le titulaire

En effet, il faire modifier sa carte grise en cas de changement d’adresse ou d’état civil. Autre cas de figure à ne pas négliger, une demande de duplicata est aussi nécessaire lorsque la carte grise est perdue ou détériorée.

Faire une carte grise en ligne : une procédure devenue simple

Dans mon cas, une fois en possession de ma nouvelle voiture, il a donc fallu que je atèle à mettre la carte grise à mon nom. Comme vous l’avez compris, j’aime quand c’est facile et rapide. Ainsi, pour cette demande de nouvelle carte grise en ligne, je n’ai pas fait le choix d’aller sur le site du gouvernement. Je l’ai trouvé absolument pas intuitif! Et au bout d’un moment, il me semblait que la promesse de simplification n’était –à mes yeux- pas au rendez-vous.

Le choix d’une agence physique comme sécurité

carte griseJ’ai donc fait le choix de confier la tache à un site habilité et agréé par le ministère de l’intérieur et aussi agréé par le Trésor Public. C’est l’assurance d’avoir une carte grise légale et conforme. Celui que j’ai choisi donne la possibilité de modifier sa carte grise en ligne ou à l’agence de Caen. Cette dernière fut d’ailleurs l’ultime critère décisif. En effet, face à la dématérialisation de cette démarche en ligne j’ai trouvé qu’avoir une agence près de chez moi en cas de soucis était rassurant. C’est aussi bien pratique pour les personnes qui ne maîtrisent pas très bien internet et les ordinateurs.

Une réelle facilité de procédure

carte grise en ligneSur Auto Immat Service, le site que j’ai utilisé, les choses sont claires et -pour le coup- très simples. Aucune complexité n’a jamais été au rendez-vous durant l’ensemble de la démarche. J’ai renseigné les quelques informations nécessaires pour le changement de titulaire du véhicule. De suite, j’ai su combien cela allait me coûter et surtout j’ai eu le détail avant de valider le paiement. Un email de confirmation est alors envoyé. Il me récapitulait ma demande et me fournissait la liste des documents à leur faire parvenir par courrier. Elle est aussi disponible sur leur site si on souhaite prendre de l’avance Dès que j’ai envoyé mon dossier par courrier, les choses sont allées très vite et j’ai reçu ma carte grise à mon domicile 4/5 jours plus tard. Enjoy le bonhomme ! Surtout qu’en attendant j’ai eu un Certificat Provisoire d’Immatriculation (CPI) pour circuler avec ma nouvelle automobile.

Les documents nécessaires pour obtenir une carte grise

Le petit bonhomme de chemin est sympa et va vous donner un premier aperçu des documents requis pour finaliser au mieux votre demande de carte grise.

Les pièces à fournir pour un changement de carte grise

Les pièces justificatives les plus souvent demandées ne sont finalement pas si nombreuses. Il vous faudra en plus de la demande d’immatriculation:

  • Une attestation d’assurance (carte verte du véhicule)
  • Le certificat d’immatriculation signé par l’ancien propriétaire avec la mention obligatoire “vendu le” suivi de la date.
  • La photocopie du contrôle technique. Ce dernier doit dater de moins de 6 mois, mais uniquement dans le cas où votre véhicule a plus de 4 ans.
  • La déclaration de cession du véhicule. Le formulaire Cerfa 15776*01 complété et signé par le vendeur et l’acquéreur.
  • Un justificatif de domicile qui doit dater de moins de 6 mois.
  • Une photocopie de votre permis de conduire.

Un dossier incomplet ? Pas de panique !

En effet, et cela fut mon cas, les centres de traitement agréés comme le mien sont réactifs et serviables face à une erreur dans le dossier. On peut donc raisonnablement parler ici d’accompagnement.