Cela faisait un petit moment qu’on se tournait autour. Enfin c’était plutôt moi qui lui tournais autour pour dire vrai. Son air vintage, son petit vélo, elle me faisait clairement de l’œil. Il fallait se rendre à l’évidence, la rencontre devait avoir lieu un jour ou l’autre. Il ne me manquait que le prétexte pour pouvoir l’aborder. Le prétexte fut un petit apéro de début de week-end. Je finis donc par pousser sa porte. Et c’est ainsi que j’accostai pour la première fois…la Fromagerie Conquérant. Bien entendu, un amateur de fromages, tel que comme moi, succomba tout de suite aux charmes de la belle échoppe.

Episode 1 : l’apéro : un si doux prétexte à la dégustation de fromages

Pour commencer, je dois avouer que le bonhomme n’est pas difficile, j’aime TOUS les fromages sans exception. Du coup, tout est un peu prétexte à un ravitaillement en fromages. Cette fois c’était donc ce petit apéro de début de week-end, coup d’envoi des réjouissances de fin de semaine. Et que celui qui ne s’est jamais abandonné à un apéro vin rouge et fromage me jette le premier Saint-Nectaire.

Je me suis donc rendu à cette fromagerie qui se situe rue Guillaume le Conquérant à Caen, et commandé un plateau de fromage pour deux nommé Boit’apéro. J’ai même pu choisir une partie de ma composition parmi les plus de 60 références (dont 30 AOP). Si vous le souhaitez vous pouvez même vous faire livrer. L’option charcuterie est aussi disponible pour les plus gourmands. Pour ma part, ce sera pour une prochaine fois, je voulais rester « focus » sur mon objectif froommmaaaagggeee.

fromagerie conquérantJ’ai eu aussi la surprise de voir une vieille connaissance dans les rayons épicerie fine de la fromagerie conquérant. En effet, le jus de pomme de la ferme de Billy –goûté lors de mon dernier brunch– était en vente et partageait l’affiche avec des confitures, sablés, miel  et autres douceurs. Enfin, au fond de la boutique se dévoile un espace « bar à fromages »  qui peut être privatisé le soir pour un groupe de 10 personnes.

Bref, apparemment la charmante échoppe semble déjà être prête pour un second rendez-vous. Certes moi aussi mais je ne suis pas un garçon facile. Il faut se donner le temps de se découvrir et le temps de déguster la boit’apéro qui m’accompagnait en sortant de la boutique.

 

Episode 2 : la boit’apéro pour deux de la fromagerie conquérant

J’avais donc  opté pour un petit plateau pour deux. Sa composition était faite de Tomme aux fleurs, de Caussenard (brebis), de Trappe d’Echourgnac, de Tomme de Savoie, de Tomme Pesto Basilic et de Bethmale. En sus, quelques morceaux de figues. Peut-être un détail pour vous mais pour moi cela veut dire beaucoup. Le goût de la figue me replonge toujours en enfance aux souvenirs des Figolus que me donnait ma grand-mère.

Oui, je sais, vous vous en moquez un peu, je range donc mes souvenirs et je vous parle des fromages. J’ai établi un petit classement des fromages présents dans le plateau. Ce n’est pas parce qu’on aime tous les fromages qu’on n’a pas ses préférences.

Mon avis sur les fromages présents dans la boit’apéro de cette fromagerie à Caen

  • La Tomme aux fleurs : Ce fromage d’origine autrichienne est à mon sens parfait pour un apéro. Ce fromage au lait de vache possède des arômes généreux et francs.
  • Le Caussenard : Mon second chouchou du plateau est ce fromage de la région Midi-Pyrénées au lait de brebis. Nous étions sûrs du vin rouge mais je pense qu’il aurait été encore meilleur avec un vin blanc style jurançon. Côté gout, il est plutôt doux, léger et fondant en bouche.
  • Le Trappe d’Echourgnac : C’est un fromage au lait de vache originaire de Dordogne. Ce petit périgourdin est affiné à la liqueur de noix. Sa pate est souple et moelleuse, mais son goût est assez  marqué tendant vers une saveur presque boisée.
  • La Tomme de Savoie : ce classique reconnu depuis 1996 par une Indication Géographique Protégée ne déçoit jamais. Son goût est franc mais varie selon le temps d’affinage et les saisons. Plus la Tomme de Savoie est jeune, plus elle est douce.
  • La Tomme Pesto Basilic : Parfait pour l’apéro. Ce fromage au lait cru marque les esprits par sa couleur verte. Son classement n’est dû qu’à mon très faible amour du basilic. Mais je l’ai tout de même dévoré de bon cœur.
  • Le Bethmale : Ce fromage d’origine ariégeoise est au lait cru. Onctueux, il se marie parfaitement avec un vin rouge d’apéro.

Comme vous vous en doutez, je vais donc -sans doute aucun- entretenir cette idylle naissante avec cette fromagerie à Caen. J’aime à croire que nous ferons un petit bout de chemin ensemble, me laissant ainsi découvrir la palette de ses charmes. Et comme je ne suis pas jaloux, je vous invite  -vous aussi- à vous laisser écrire votre histoire avec la fromagerie conquérant

 

Episode 3: univers alternatif: Ma collection de croûtes de fromages érigée en musée.

Ma passion pour les fromages aurait pu me mener dans une autre direction, bien loin de la fromagerie conquérant et surtout beaucoup moins séduisante. J’aurais alors investi une partie de mon appartement encore inutilisée pour mettre en lumière ma subtile collection de croûtes de fromages. Oui j’aurais eu une difficulté certaine à me séparer de certains fromages chers à mon cœur. J’aurais alors conservé un souvenir d’eux dans une collection personnelle. Ma moitié fut étrangement et rapidement mise au parfum. Pour la rallier à mon projet j’aurais alors fait le choix de développer des visites de ma collection. Cette ébauche de musée de la croûte de fromage aurait -hélas- été un cuisant échec. Il faut croire que l’impossibilité de déguster mon anthologie de la croûte fut un frein à ma réussite. Moralité…

…le meilleur moyen de profiter du fromage est encore de le déguster sans attendre.