C’est l’été, les beaux jours sont bien installés. Il est peut-être temps -pour les propriétaires de moto- de sortir sa cylindrée de l’hivernage. Les plus impatients ont -sans aucun doute- déjà sorti leur moto de l’hivernage, mais peut-être que ce n’est pas votre cas. Avant de vous lancer dans de belles promenades, il y a quelques petites précautions à prendre. Il est mieux de ne pas céder trop vite aux sirènes de la route et à l’empressement.  Des vérifications sont nécessaires avant de se lancer à l’assaut des routes. Voici donc quelques conseils pour ne pas vous retrouver à vous balader…en mode piéton…

Etape 1 : Les vérifications techniques après l’hivernage de la moto

Pour partir en toute sécurité et en toute quiétude, quelques opérations de contrôle sont plus que recommandées sur les éléments de votre moto. Il ne faut jamais oublier que première sortie de l’année rime avec entretien de son engin.

 Inspecter l’état d’ensemble de la moto

Nous sommes tous pareils, dès que le ciel bleu apparaît, nous avons tous envie de partir de suite sur la route, cependant quelques vérifications d’usage sont à prévoir. Tout d’abord, un coup d’œil est nécessaire sur l’état des câbles, des cosses ou encore des écrous qui peuvent être desserrés. Ensuite, regardez sous la moto pour déceler d’éventuelles fuites d’huile. Et quoi qu’il arrive une petite vidange ne peut pas faire de mal. Enfin -c’est peut-être bateau- mais pensez à faire le niveau des liquides. Et j’allais l’oublier, vérifiez le fonctionnement de l’équipement électrique : feu avant, feu arrière, clignotants, klaxon et l’éclairage de la plaque d’immatriculation.

Vérifier la batterie moto

hivernage motoVotre moto n’est pas sortie depuis un temps certain, alors il faut vérifier l’état de votre batterie, surtout si vous avez oublié de la débrancher. Ces longs mois d’inactivité ont peut-être progressivement déchargé la batterie moto.  Pour faire un état des lieux, remontez ou rebranchez la batterie chez vous. La durée de vie de ces dernières est d’environ 3 ans. Si vous ne la sentez pas ou que vous avez un petit doute, vous pouvez en acheter une neuve sur ce ce site .

Tester les freins et inspecter les pneus

Autres aspects importants, les freins et les pneus. Une inspection de contrôle sur l’usure de vos plaquettes de freins est indispensable. Concernant les pneus, prenez le temps de bien observer leur usure générale et les possibles défauts (coupure ou crevasse). Enfin, bien entendu refaite la pression de vos pneumatiques. Les roues de la moto peuvent se dégonfler lors d’une non utilisation prolongée.

Contrôler la chaîne de votre moto

Cette dernière vérification n’est pas la moins importante. Cet élément doit être graissé au niveau de la partie qui entre en contact avec les pignons. Enfin, n’oubliez pas de vérifier que la tension de la chaîne est normale. Le jeu doit être d’environ 3cm. Si ce n’est pas le cas un petit tour chez votre garagiste n’est pas de trop.

Pour un peu plus de détail sur la sortie de l’hivernage de votre moto vous pouvez aller ici

 

Etape 2 : Les vérifications réglementaires et de sécurité

C’est bon pour les vérifications sur votre moto, elle est donc prête à rouler après son hivernage! Et vous ? Etes-vous en règle? Et surtout, votre équipement de sécurité est-il à jour et/ou toujours d’attaque?

Les bases réglementaires

Tout d’abord, on commence par bien vérifier que le macaron d’assurance sur la moto, est bien celui de l’année en cours. Sur vous êtes en ville, renseignez-vous sur l’utilisation de la vignette Crit’Air. Certaines grandes villes demandent leur utilisation. Ensuite sachez que depuis le 1er Juillet 2017 le format des plaques d’immatriculation des 2 roues doit être de 21 x 13 cm. Enfin, n’oubliez pas la nouvelle réglementation en vigueur depuis le 1er janvier 2016 qui vous oblige à être équipé d’un gilet jaune.

Le point sur votre équipement

Dernière étape, et non des moindres après l’hivernage de sa moto: le point sur votre équipement. C’est le bon moment pour refaire une jeunesse à votre équipement. Un bon équipement est un équipement en bon état pour vous protéger. Il est votre unique protection en cas de chute.Sachez que maintenant le port des gants est obligatoire et la mention CE sur l’étiquette doit être présente. Si vous ne respectez pas cela, vous risquez une amende de 68 euros et la perte d’un point sur votre permis. C’est un peu couillon, non?

Enfin, il est important aussi d’avoir un bon casque homologué. Si vous en avez un qui date de plus de 5 ans, peut-être est-il temps d’en changer. Pour faire une bonne inspection de votre casque, lavez le correctement et jetez un oeil aux mousses. Si le garnissage interne est abîmé, il faut envisager l’achat d’un nouveau casque. Enfin, si votre casque a déjà reçu un choc, il faut le changer car il est risque d’être fragilisé.

Voilà vous êtes prêt! L’hivernage de votre moto est de l’histoire ancienne. Un dernier petit conseil, si cela fait longtemps que vous n’avez pas roulé, faites d’abord un petit tour pour reprendre vos marques sur la moto. Et après pourquoi pas emmener votre moitié en week-end

Etape 3 : l’univers alternatif : une balade à côté de ma moto.

J’aurais très bien pu ne pas faire toutes ces vérifications après l’hivernage de ma moto. Trop heureux de la ressortir, j’aurais alors pris directement la route. Seul ce week-end, l’occasion était trop belle. Tout aurait été nickel, mais au bout de 50km ma moto m’aurait alors lâché. Le fameux coup de la panne. Impossible de redémarrer. Dans ma précipitation, j’aurais omis de prendre mon portable. J’aurais alors suer sang et eau pour atteindre la première habitation. Hélas ses habitants auraient été fortement marqués par le film l’équipée sauvage passé la veille à la télévision. J’aurais alors eu un très long tête à tête côte à côte avec ma cylindrée au cours d’une charmante balade..à pied. Moralité…

…Un motard peu prévoyant s’appelle rapidement un piéton…