Dans la vie, nous avons tous des petites manies dont on n’est pas vraiment fier. Elles font souvent totalement partie de nous sans que nous puissions nous en départir. Honteusement dissimulées la plupart du temps, elles nous trahissent parfois en resurgissant « à l’insu de notre plein gré  » comme dirait l’autre. Alors, après plus d’une année ensemble, je pense qu’une certaine confiance s’est installée.

Le moment semble donc venu de vous lâcher une de ces petites hontes… Mais ne vous enflammez pas, vous ne vous délecterez pas à l’avance d’une croustillante anecdote telle que « je ne me coupe les ongles de pieds qu’avec les dents » Non ! Nous commencerons par quelque chose de bien moins grave –enfin à mes yeux- je ne veux pas me mettre à dos le lobby des onychophages. Chacun prend son pied comme il l’entend. Partons donc plutôt à la découverte de mon top 5 des films idiots qui me font tout autant rire que honte.   

Mais pourquoi le bonhomme regarde-t-il des films idiots ?

Tout d’abord, il faut savoir de quoi nous parlons. Les dits « films idiots » auxquels je succombe honteusement  sont des productions dans lesquelles le rire bien gras qui tache s’invite fièrement et fiévreusement. Mais c’est bien cet aspect que je viens y chercher. En effet, ils possèdent une capacité prodigieuse à réguler mon psychisme. Ces films libèrent en moi un rire expiatoire vidant de mon esprit les petits soucis du quotidien. Pourtant je n’ai absolument aucun des films à disposition chez moi. Vous ne trouverez aucune trace de ces films en DVD, en VHS ou téléchargement. Étrange ? Pas tant que cela…

Un vice pas totalement assumé

En effet, pour moi, le premier des plaisirs, avec ces films, est de découvrir qu’ils passent sur l’une de mes chaînes. Ne nous mentons pas, c’est une façon de me dédouaner à peu de frais d’un énième visionnage. « Oh! Bah tiens…ça passe ce soir, ce sera con de le rater !». Tu m’étonnes…Une telle mauvaise foi  me donne même l’impression de ne pas avoir entièrement décidé de regarder un de ces films.

Une vraie saisonnalité

Ensuite, je vous rassure, je ne me pose pas devant ma télé à chaque fois que l’un d’entre eux passe. Il faut que le contexte se prête à la circonstance. Il faut que ce soit obligatoirement le soir, après une grosse journée de taff, après de petites contrariétés ou encore après une journée physiquement harassante. Lorsque tous ces éléments sont réunis, le film idiot est, en sus, regardé au creux du refuge qu’est mon lit.

films idiotsDepuis Novembre, avec la baisse de la luminosité, le froid et les premières grosses intempéries, les films idiots réinvestissent mon petit écran. Je me suis alors dit qu’il serait vraiment dommage de ne pas partager avec vous ces trésors du cinéma. Donc accrochez-vous à votre slip (façon très élégante de vous faire plonger un peu plus dans la thématique, vous en conviendrez), voici mon top 5 des films idiots –et même un peu plus si vous êtes sage- qui vous vaudront peut-être  la damnation intellectuelle et la résiliation automatique de votre abonnement à Télérama. Maintenant que vous savez ce que vous risquez, place au grand cinéma !!!

 

Mon top 5 des films idiots que j’aime regarder

J’aurais très bien pu appeler cet article les 5 films idiots que j’aime regarder, car finalement  dans mon esprit  il n’existe pas de réel classement entre ces films. En effet, je n’ai pas de réelles préférences entre ces cinq productions.

Spy de Paul Feig (2015)

Ce premier film est une véritable parodie de James Bond. L’histoire est simple, Susan Cooper analyste à la CIA et donc derrière son bureau, se porte volontaire pour s’infiltrer dans le monde des trafiquants d’armes. Je ne m’en lasse absolument pas de cette comédie loufoque.

La distribution est plutôt pas mal dans son genre. Elle rassemble Melissa McCarthy dans le rôle de Susan. Elle réussi à vendre un personnage à la fois gaffeur et assez pro pour réussir sa mission. Pas si évident ! Ensuite nous pouvons citer Jude Law, Rose Byrne et un certain « Jason Statham » en agent très spécial et cassant totalement son personnage type. J’ai aussi découvert récemment (oui je n’ai pas la mémoire des visages) que Rose Byrne jouait aussi dans le distrayant « Nos pires voisins ». Dans ce même style de film, si vous êtes plutôt Melissa McCarthy, vous pouvez vous tourner vers « Mes meilleurs amis » ou « Les flingueuses » de…Paul Feig…comme par hasard…

Mariage à l’anglaise de  Dan Mazer (2013)

Pour vous donner une idée sur qui est ce réalisateur anglais, il travailla régulièrement avec Sacha Baron Cohen sur certains de ses films dont le célèbre Borat. Rose Byrne est à nouveau à l’affiche de cette comédie romantique. Non je ne fais pas de fixette… Elle est accompagnée de Simon Baker (le mentaliste) et de Stephen Marchant qui me fait pleurer de rire dans son rôle de Dan, un ami du couple. Rien que pour ses petites phrases, je pourrais voir et revoir ce film qui ne cadre pourtant pas totalement avec mon domaine de prédilection.

Happy Gilmore de Dennis Dugan (1996)

Certains trouveront cela  étrange, mais je ne suis pas un grand fan d’Adam Sandler. Pourtant Happy Gilmore reste, à mes yeux,  une référence du « rire un peu con » comme je l’aime. San doute la fameuse exception qui confirme la règle. Le film date d’un peu après la sortie d’Adam Sandler du Saturday Night Live. Le secret réside peut-être dans le fait que je regarde cette comédie sur le golf sans doute encore avec l’âge mental que j’avais à cette époque. Dans le même genre, et si c’est votre came, vous trouverez votre bonheur avec Water Boy toujours avec A.Sandler mais sur le football américain.

Ricky bobby roi des circuits d’Adam McKay (2006)

Second film cité que je ne me lasse pas de voir et revoir. Toujours dans la thématique du sport, le film raconte l’histoire de Ricky un célèbre pilote de NASCAR. Je vous préviens directement, je suis un inconditionnel de Will Ferell, cet autre ancien membre du Saturday Night Live.  Il retrouve dans ce film, Sacha Baron Cohen qui joue le rôle d’un pilote de Formule 1 français venu défier Ricky Bobby. Si vous voulez voir d’autres films de Will Ferell du même tonneau, je vous conseille Présentateur vedette : la légende de Ron Burgundy, Zoolander, ou encore Very Bad Cops.

Vive les vacances de John Francis Daley et Jonathan Goldstein (2015)

Ce film est l’une de mes dernières découvertes. C’est donc un peu mon chouchou actuellement. Je suis tombé dessus par hasard un après-midi de grande lassitude. C’est l’histoire d’un père de famille qui veut suivre l’exemple de son père et qui emmène sa femme et ses deux fils au parc d’attraction Walley World. Pour s’y rendre, le père fait le choix de traverser le pays en voiture. Le début d’une aventure.

Certaines scènes me font littéralement pleurer de rire.… Au  casting, on retrouve Christina Applegate dans le rôle de Debbie la mère de famille. Vous découvrirez notamment pourquoi elle était appelé « Debby fait tout » à la fac. Vous comprendrez un fois que vous aurez vu le film. Et c’est Ed Helms -vu dans Very Bad Trip, la série The Office et les Millers une famille en herbe- qui lui donne la réplique. Enfin pour la petite histoire John Daley Francis l’un des réalisateurs n’est autre que Sweets dans la série Bones.

 

Mes classiques dans la catégorie film idiot

Ces cinq films ne sont hélas pas les seules « œuvres » qui me font me bidonner grassement. Il va de soi que si vous êtes encore à lire ces lignes c’est que vous avez aussi cette petite tendance perverse pour ce genre de film. Je ne peux donc décemment pas vous laisser repartir sans vous offrir une deuxième tournée. Même si ce sont des classiques, il n’en reste pas moins très bons…

  • ya t’il un flic pour sauver la reine ?
  • Ya t’il un pilote pour sauver l’avion ?
  •  The boyfriend pourquoi lui ?
  • Les films de la série de la 7eme compagnie
  • Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ
  • La panthère rose avec Peter Sellers
  • La vie de Brian et Sacré Graal des Monty Python
  • Dumb and Dumber
  • Wayne’s world  (1 et 2)
  • Hotfuzz
  • Austin Powers

Et j’en oublie sans aucun doute. D’ailleurs si vous en avez à me proposer je suis ultra preneur. Je pense que je ferai un top de mes films préférés hors comédie idiote et en total lâcher prise. Histoire que vous conserviez une once de respect pour votre serviteur.

 

Devenir une caricature d’un personnage d’un de ces films idiots

Aujourd’hui, pas mal de mes « punchlines » ou d’expressions quasi automatiques proviennent de nombre de ces films. Mais dans un univers alternatif, je serais un peu trop imprégné de ces films «  références » jusqu’à en devenir une caricature.

J’aurais alors débuté par troquer ma voiture contre une en forme de chien. Ensuite j’aurais fait des pieds et des mains pour changer mon état civil. Le but? Porter le même nom et prénom que le fameux Jacques Clouseau. Professionnellement,  j’aurais terminé comme espion de la CIA en couverture capable d’avoir les jambes pétées en quatre, tout en continuant à faire croire que j’étais voltigeur au cirque du soleil.

Enfin, j’aurais quitté ma moitié –à moins que ce ne soit l’inverse- à force de recevoir des reproches totalement saugrenus tels « remonte ton pantalon! On est au restaurant !!». Moralité : ces films sont à consommer avec modération au risque de finalement devenir un drôle d’idiot.