Il y avait un petit moment que je n’avais écrit un article dédié aux fringues. Et en passant devant ma penderie ce matin, je me suis aperçu que l’espace réservé à mes blazers y tenait une bonne place. Petit à petit, ce vêtement est devenu l’un de mes indispensables et plusieurs pièces, dans des couleurs et matières variées, se sont alors installées dans ma garde robe. Cela s’explique par le fait que je trouve que ce vêtement homme habille facilement une silhouette. De plus, il s’accorde très bien avec des basiques. Avoir un blazer, c’est avoir l’opportunité de s’offrir le luxe de se construire ultra facilement différents looks.

Bien entendu -et comme pour les précédents articles dit « sur la mode »- je ne prétend absolument pas être le prince du style. Loin de là ! Moi, je suis plus à suivre les règles et codes vestimentaires. Ici, l’idée est de vous offrir un article généraliste sans prétention sur cette pièce et ses codes. Parce que finalement qu’est-ce qu’un Blazer ? Votre veste de tous les jours ? La veste des étudiants des universités anglaises ? Une veste bleu marine avec des boutons dorés ? Tant de questions qui montrent qu’il est nécessaire de faire quelques rappels.

 

La définition du blazer et son histoire

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aime toujours débuter en faisant un petit rappel sur la définition de ce dont on va parler : le Blazer. Histoire que nous parlions de la même chose ! Et pour bien faire les choses, on va même commencer par faire un bref rappel historique de cette pièce.

Les débuts de l’histoire du blazer aussi appelé boating jacket

prince charles navy blazerCette veste qui nous vient du début du 19eme siècle et des uniformes de la marine britannique. A l’époque, cette veste était bleu marine et avec un double boutonnage en 6×2. Rapidement, les clubs nautiques des universités anglaises –notamment celui de Cambridge- ont ensuite repris ce modèle puis se le sont appropriés pleinement après l’avoir auparavant transformé en blazer à simple boutonnage. Puis le blazer est sorti de l’univers marin, et sa palette de couleurs et de textiles s’est enrichie. En effet, les clubs de cricket britanniques l’ont adopté durant les années 1880.  Et en matière de couleurs, on peut dire que ces clubs de sports s’en sont donné à cœur joie puisque leurs vestes proposaient de grosses rayures aux couleurs de leur club. Pour certaines de ces vestes c’était tel qu’elles furent nommées « Blazer » de l’anglais « to blaze » qui signifie « flamber ».

Le Boating Jacket traverse l’Atlantique

blazer homme bleu marine look

Tout comme le style preppy, c’est la jeunesse des années 1920 fréquentant les universités de la côte Est des Etats-Unis qui l’adopta rapidement. Ce style de veste permet à cette élite américaine de bâtir un certain sentiment d’appartenance. Dans sa version « Royal Navy », le blazer bleu, accompagné du pantalon blanc permet clairement de se différencier des masses populaires.

Cependant, cette jeunesse a petit à petit voulu casser les codes. Une forme d’émancipation vestimentaire qui apporta une diversité en matière de couleurs ou de combinaisons de pièces. C’est alors le début de la démocratisation du blazer. Les Américains vont jusqu’à créer un blazer droit version USA qui est appelé par défaut : blazer américain.

Sa définition et ses caractéristiques aujourd’hui

look blazer hommeDe nos jours, et après ces nombreuses évolutions, le blazer est plutôt devenu synonyme de veste de sport voire de veste dépareillée. Je ne vais pas faire mon intégriste traditionnaliste de la mode. Je vais parler du blazer en général, en essayant d’englober toutes ses formes sans dénaturer mon propos. Aujourd’hui, le blazer se positionne à mi-chemin entre ce qu’on peut porter au bureau, et ce que l’on porte le week-end ou en soirée. Bref il se situe entre le costume et la veste sport.

Ainsi donc si vous voulez le vrai blazer, vous devrez impérativement retrouver sur votre modèle une coupe croisée, un tissu bleu marine, deux fentes latérales, des boutons en métal doré, deux poches latérales à rabat et une poche poitrine. S’il manque l’une de ces caractéristiques historiques ce n’est plus un véritable blazer, mais plus un blazer américain ou une veste de sport. Ne soyons pas prisonnier de ces codes. Maintenant on sait ce qu’est un vrai blazer et il est facilement observable que ce vêtement a tellement évolué et été détourné durant ces dernières décennies, qu’il en a perdu son caractère authentique.

 

Les différents types de « blazer »

De ce constat sur l’évolution du blazer, nous pouvons donc nous permettre de passer en revue les différents types de blazer qu’il est possible de rencontrer.

La question des boutons de blazer

blazer boutonsComme vu précédemment, il y a d’abord le fameux blazer croisé six boutons. Celui-ci est clairement le plus formel. Ensuite, il y a très répandu deux boutons. Il est ce qui se fait de plus polyvalent. Enfin, nous pouvons aussi citer le blazer trois boutons. Ce dernier est idéal pour les personnes de grande taille avec un pantalon d’une couleur différente.

Mais alors faut-il boutonner une veste homme de type blazer ? Il y a des règles et conventions sur le sujet.Pour une veste à 2 ou 3 boutons, le bouton du bas ne doit jamais être boutonné. En cas de veste à 3 boutons vous pouvez néanmoins boutonner celui du haut, si celui du milieu est boutonné. Avoir tous ses boutons boutonnés donne une impression d’être complètement enserré dans son vêtement et visuellement c’est assez peu élégant.

La question de la coupe et du style du blazer

Tout d’abord, le blazer est clairement à classer dans le style preppy tendance Ivy League. Un modèle croisé va vous permettre de faire plus formel. Pour faire plus moderne, et moins « tradi’ », vous pouvez opter pour un modèle non croisé avec des boutons classiques et un boutonnage simple.

En matière de style on distingue trois possibilités. Tout d’abord, il y a le port à l’européenne et plus précisément italien. Il  il se fabrique dans un tissu léger avec très peu de padding. L’idée est d’avoir une pièce moins structurée, mais avec des poches plaquées. Ensuite, on peut aussi parler du style à l’américaine avec un boutonnage simple deux boutons, épaules américaines, revers à crans, poches à rabat, fente simple. Enfin, il y a la version britannique avec son boutonnage en 6×2. Clairement  c’est la veste la plus structurée notamment grâce à son padding.

 

Quels looks s’adaptent au blazer homme ?

Dans cette partie, je vais vous donner quelques pistes pour faire de cette veste une -si ce n’est « la » – pièce centrale de votre vestiaire. Alors avec quoi porter un blazer homme ? Voici deux exemples de combinaisons. Vous trouverez beaucoup d’autres sources d’inspirations sur internet.

 

Un blazer bleu marine avec une chemise

blazer bleu avec chemiseC’est un classique ! Surtout si vous y ajoutez un petit pantalon chino beige. Le pantalon blanc avec une chemise bleu ciel est pas mal non plus. La chemise est le combo de base avec le blazer. La structure de la chemise s’adapte parfaitement à la veste de blazer. Pour être parfait, choisissez une chemise dont le col reste bien en place sous le col de votre veste. Ainsi ils formeront un ensemble harmonieux. Autre détail qui compte, pensez à faire dépasser les manches de votre chemise d’un centimètre au niveau des manches de votre veste de blazer. Vous pouvez même vous offrir le droit d’avoir une chemise ouverte pour un style légèrement décontracté. Enfin, concernant l’association des couleurs, il est préférable de porter une chemise d’une couleur plus claire que celle du blazer.

Un blazer homme avec un t-shirt

porter t shirt col rond sous blazerA l’autre extrémité du spectre des possibles avec un blazer, on peut aussi porter un t-shirt. C’est d’ailleurs comme cela que j’aime le porter. Le look obtenu est décontracté. Le t-shirt à col rond est celui qui remporte le plus d’adhésion. Il forme une belle association avec le V de la veste de blazer fermée. De mon côté, je fais partie de ceux qui porte le col V. Pour certains ce n’est pas top, mais avec une coupe américaine, je trouve que ce style se défend très bien.

Coté colories, le T-shirt blanc avec un blazer reste l’idéal. Comme dit précédemment, pour votre T-shirt, il faut toujours choisir une couleur plus claire que celle du blazer. Avec deux cols complémentaires, le layering  peut apporter de beaux contrastes et de sympathiques rappels de couleurs.

 

Les derniers conseils du bonhomme

Pour terminer sur le sujet, je vais vous glisser encore quelques conseils sur des détails très utiles et que parfois on oublie lorsqu’on enfiler une veste sans néanmoins prendre le risque d’en prendre une.

Quand porter cette veste homme ?

Personnellement, Je porte l’un et l’autre lors de sorties et soirées. Pas pour des mariages ! Il faut que ce soit une invitation à un événement décontracté pour lequel on veut toutefois rester chic. Par exemple, j’aime porter cette pièce durant les soirées barbecue réunissant l’ensemble de la famille.  Il convient également au bureau lors du Friday Wear. Enfin, un vrai beau blazer peut envoyer du bois du bois lorsqu’il est porté pour des événements sportifs tel que Roland Garros ou pour des courses équestres.

Comment bien choisir votre blazer ?

choisir manche veste longueur

Lorsqu’on achète une veste de ce type, il faut faire attention à quelques petites choses. Tout d’abord, il faut plutôt tourner le dos aux modèles avec trop de padding. Un blazer trop structuré est un blazer qui a oublié qu’il devait aussi être décontracté. Autre chose à ne pas négliger et qui est souvent oublier: votre blazer ne doit pas recouvrir entièrement vos fesses. Votre veste doit tomber au milieu de vos fesses. Et pas plus haut non plus ! Enfin il convient de ne pas oublier la question de la longueur des manches de blazer. Ce serait tout gâcher si elles n’étaient pas ajustées. Honnêtement, pour ma part, si c’est le cas sur un blazer, je ne vois que cela ! Il faut que debout, les bras relâchés, le bas de la veste s’arrête au milieu de la main. Mais aussi que les manches doivent laisser apparaître 1 cm de chemise.

J’imagine que vous aussi vous avez vos petits trucs pour bien choisir votre veste homme. Je serais d’ailleurs plutôt content de les connaître. Et pour terminer voici en bonus, les conseils de chez Bonne Gueule pour bien choisir un blazer.