visiter caen avec des greetersToujours en quête de plus d’authenticité lors de vos voyages? Tiens! Et si vous partiez à la découverte de la ville de Caen de façon plus intime et originale ? Si vous parcouriez les rues de Caen La Mer plus près du quotidien des lieux qu’une simple visite pourrait vous offrir?  Et si je prenais le pari de vous donner envie de visiter Caen avec des greeters,  cette nouvelle façon originale de découvrir ou de redécouvrir la ville aux cent clochers.

Depuis un peu plus d’un an maintenant, l’OT de Caen La Mer propose des visites accompagnées d’un habitant de Caen bénévole : un Greeter. L’idée est, le temps d’une balade, de permettre de ressentir la ville un peu comme un  local. Finalement presque comme si vous visitiez la ville avec un de vos amis résidant dans la commune de Caen.

Cette nouvelle forme de déambulation basée, avant tout, sur le partage et l’échange, s’adresse aux visiteurs de passage, aux touristes et même, pourquoi pas, aux Caennais un peu curieux comme moi.  Visiter Caen avec des greeters permet d’appréhender la ville bien différemment, de finalement mieux s’imprégner de son atmosphère, de ses habitudes de vie, ou encore de sa petite et grande histoire. C’est, à mes yeux, un parfait complément des visites proposées par les guides professionnels.  Cette nouvelle forme de tourisme participatif et plus humain se développe de plus en plus, et notamment à Caen.

 

Qu’est-ce que le concept des Greeters ?

Bon, honnêtement, avant de voir l’office du tourisme de Caen la Mer proposer ce nouveau mode de visite du territoire, je n’avais jamais entendu parler de greeter. Ce qui s’en approchait le plus sera vaguement…Glitter Gary le chanteur anglais… »Pas très brillant » diront les amateurs de bons mots, mais à coup sur rien à voir! Toutefois quelque chose me dit que je ne suis pas le seul dans ce cas. Il ne me semble donc pas totalement inutile d’expliquer plus en détail le concept des Greeters. Surtout à toi au fond avec des billes à la place des yeux en lisant ces quelques lignes.

 Une naissance outre atlantique

Lynn Brook greeter origine new yorkLe concept de Greeter est né en 1992 à New-York aux Etats-Unis grâce à Lynn Brooks. Cette New-yorkaise, malheureusement décédée en 2013, voulut selon ses propres mots que « les visiteurs fassent l’expérience de la ville comme je le fais. Et tout ce que j’ai à faire, c’est d’inviter les visiteurs à passer du temps avec moi ou avec n’importe quel habitant de New York – pour leur montrer la belle vie cachée de cette ville ». En effet, à cette époque la ville de New-York souffrait de la réputation d’être dangereuse, chère et oppressante. Des a priori que cette fière New-yorkaise choisit de combattre en créant  l’association Big Apple Greeters.

Qui sont les greeters ? Quel est leur but ?

Les greeters sont des habitants bénévoles qui souhaitent faire découvrir leur ville en proposant aux touristes de la voir au travers des yeux d’un de leurs résidents et en l’occurrence celui du greeter.   Passionné par sa ville, cet ambassadeur de son territoire, n’est pas ici pour proposer une visite guidée aux vacanciers. L’idée est de partager ses bonnes adresses, ses lieux insolites ou encore son vécu de la ville au cours d’une balade. Souvent, la thématique de cette dernière tourne autour de la passion du greeter ou de son parcours de vie. Le voyageur et le greeter s’offrent ainsi un moment échange et de partage. Au final, ce tourisme collaboratif tend vers des rencontres authentiques et plus humaines.

Les valeurs fondamentales de l’esprit des greeters

L’International Greeter Association a défini un cadre pour les greeters et les balades qu’ils proposent. Ce cadre est spécifié en  six points :

  • Ils sont bénévoles, ils sont un visage accueillant pour le(s) visiteur(s)
  • Ils accueillent des personnes et des groupes jusqu’à 6 personnes
  • La balade avec un Greeter est totalement gratuite
  • Ils accueillent tout visiteur sans aucune discrimination.
  • Les réseaux de Greeters s’inscrivent dans une démarche de tourisme durable en respectant l’environnement et l’homme.
  • Ces réseaux favorisent l’enrichissement mutuel et les échanges culturels entre individus pour un monde meilleur.

 

Visiter Caen avec des greeters : Explications

Si vous avez décidé de visiter Caen, vous avez -sans doute- commencé à cocher les incontournables tels que le château de Guillaume le Conquérant, le Mémorial pour la paix ou encore l’abbaye aux Dames et l’abbaye aux Hommes. Cependant les greeters caennais et caennaises vous proposeront d’aller plus loin dans le ressenti de la ville.

L’implantation du phénomène greeters à Caen et en France

Visiter Caen avec des greeters

Depuis maintenant un peu plus d’un an, l’Office de Tourisme de Caen la mer propose donc de visiter Caen avec des greeters.  C’est donc une offre touristique encore récente. Cependant, aujourd’hui, ce sont déjà quinze greeters aux profils variés qui proposent de partager leur passion pour la cité normande.

Plus globalement, en France, le phénomène greeter est apparu durant les années 2000. Et par exemple, en 2012, Paris comptait plus de 2 300 balades en compagnie d’un greeter. Aujourd’hui, la France est le pays qui possède le plus grand nombre d’antennes greeters, sachant que le réseau greeters est toujours en phase d’expansion dans l’hexagone.

Une balade à Caen avec un greeter : Comment ça marche ?

Visiter Caen avec des greetersLe concept vous tente tout autant que la ville de Caen ? Vous vous demandez comment faire une demande de balade avec un greeter ? Pas d’affolement, le petit bonhomme de chemin vous explique.

Pour réserver une balade avec l’un des greeters de Caen, il suffit de se rendre sur le site caenlamer.greeters.fr. Sur celui-ci vous choisissez votre type de balade entre nature, centre ville et même bord de mer. Une fois votre choix défini vous avez alors la possibilité de sélectionner votre greeter. Pour ce faire une petite présentation est proposée ainsi que la thématique de sa déambulation. La dernière étape consiste à remplir un rapide formulaire de contact pour définir notamment les dates possibles et les centres d’intérêt du ou des visiteurs. Une fois votre proposition acceptée, vous serez alors mis en contact avec le Greeter de votre choix, pour organiser votre visite.

 

Pourquoi le petit bonhomme de chemin aime le concept des greeters ?

J’aime l’idée découvrir une ville au travers des yeux d’un de ses habitants. Je trouve le concept enrichissant tant du côté du visiteur que du greeter. La devise des greeters « Voyagez comme vous êtes » correspond pleinement à l’idée que je me fais du voyage et des vacances. Chaque balade est unique, et j’imagine très bien que visiter Caen avec plusieurs greeters différents dévoile les attraits de la ville de façons différentes. L’ancien étudiant en géographie que je suis invite à jeter un oeil à la notion d’Espace vécu » qui était chère au géographe normand Armand Frémont. Les deux concepts ont beaucoup à voir.

J’aime aussi le fait que cette offre comprenne la périphérie de l’agglomération caennaise et jusqu’à Ouistreham et ses plages. Je ne devrais pas le dire mais j’ai eu deux petits coups de cœur concernant les greeters de Caen. Le premier concerne Isabelle et sa balade gourmande sur le marché de la place Saint-Sauveur, le second coup de cœur revient à Marie-France qui nous fait découvrir les parcs et jardins de Caen et de ses alentours.

Enfin, d’autres destinations touristiques sont disponibles sur le site greeters.fr, il y a de très grandes chances que le bonhomme se penche sur la question pour ses prochaines vacances. Et du côté de Caen,  si les greeters ne vous tentent pas, vous pouvez tester d’autres visites originales comme la visite de Caen par ses petits mystères proposé par l’office de tourisme de Caen et Petits meurtres entre amis, ainsi que la visite enquête sur la vie de Charlotte Corday proposé quant à elle par l’office de tourisme de Caen La Mer.

 

Univers alternatif: Visiter Caen avec des Critters…

Dans un univers alternatif, mon anglais aurait été quelque peu distrait. Du coup j’aurais pris par mégarde un rendez-vous par internet pour une balade avec des critters. Pour un résultat bien différent qu’avec un des greeters.

Pour ceux qui ne connaissent pas les critters, ce sont d’«adorables » et rondouillardes créatures poilues avec un très gros appétit. Ce sont des voyageurs…mais de l’espace. Quand on a les moyens…on ne se refuse rien… Leur tourisme à eux est plutôt orienté gastronomie. Les loustics ne sont pas difficiles, ils mangent de tout…enfin, non! Il mange tout ! Les spécialités locales, les spécialités pas du tout locales, le guide, le greeters, le visiteur.

Après de très brèves présentations, la balade aurait été des plus courtes. Pas de Rue Saint-Jean, pas de petit bisou à Orelsan, pas de visite du stade Michel d’Ornano du Stade Malherbe de Caen comme c’était prévu. Rien! Le rendez-vous n’aurait été qu’un vilain piège pour faire de nous…le repas.

Certains dirons que cela aurait pu être pire! J’aurais pu comprendre Glitter et devoir, durant le rendez-vous, regarder le film Glitter avec en tête d’affiche Mariah Carey. Ce point de vue n’engage qu’eux…bien entendu…

Moralité :   Si vous voulez pas vivre ce type de mésaventure, jouez la sécurité et privilégiez Caen La Mer Greeters.