Aujourd’hui je vais vous parler d’une ville pour laquelle j’ai une réelle affection mais qui -aux yeux de certains- souffre d’un véritable déficit d’image. Une ville dans laquelle j’ai passé quelques années à déambuler, un peu trop de l’avis de mes professeurs et autres CPE de l’époque. Si vous voyez ce que je veux dire… Mais trêve de faux suspense! Si vous lisez ces lignes c’est bien que vous allez passer quelques heures ou quelques jours à visiter Lisieux et que vous vous demandez ce qu’il y a à faire dans la « capitale » du Pays d’Auge.

visiter Lisieux et ses environs

Dans cet article, je vais évidemment vous présenter ses nombreux atouts dans le domaine religieux qui font de cet évêché de Normandie une ville de pèlerinage. En effet, que vous ayez la foi ou non, un séjour à Lisieux ne peut faire l’économie de cet aspect touristique majeur. Cependant, j’avais envie d’aller un peu plus loin. Je souhaitais passer au delà cette unique perspective et élargir le spectre tant au niveau géographique que thématique. Car oui, derrière la basilique et Sainte Thérèse, se cachent de nombreux secrets touristiques à découvrir.

 

Le tourisme religieux : une raison pour visiter Lisieux

En ce domaine, le personnage central de Lisieux est Sainte Thérèse. La commune de Lisieux est la seconde ville sanctuaire de France après Lourdes avec plus de 1 million de visiteurs et pèlerins par an. De plus, Lisieux est l’unique sanctuaire au monde avec trois saints de la même famille : Sainte Thérèse et ses parents.

Qui était Sainte Thérèse ?

sainte Thérèse de LisieuxThérèse de Lisieux est née à Alençon en 1873 sous le nom de Marie-Françoise Thérèse Martin. Elle arrive à Lisieux avec son père et ses quatre sœurs en 1877 après la mort de sa mère. En 1881, à huit ans Thérèse Martin entre au pensionnat des bénédictines de Lisieux. En 1888, à quinze ans, elle entre au Carmel de Lisieux, Dans cet ordre religieux, elle devient une sœur carmélite. Dès lors, elle se voue à sauver les âmes et surtout à prier pour les prêtres. Cependant, aimer Jésus et le faire aimer deviendra le but majeur de toute sa vie jusqu’à sa mort en 1897 à seulement vingt quatre ans.

Après sa mort, des fidèles du monde entier témoignent de prières  exaucées par Thérèse de Lisieux. Cela pousse alors en 1907, le pape Pie X à souhaiter sa glorification. Thérèse est béatifiée le 29 avril 1923 et le 30 septembre 1925, pour la première fois, l’Église célèbre « sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la sainte Face », plus communément appelée « sainte Thérèse de Lisieux ». C’est donc elle, et la basilique qui lui fut dédiée, qui donne principalement sa notoriété actuelle à la ville.

La basilique Sainte Thérèse de Lisieux

La basilique de Lisieux qui trône sur les hauteurs de la ville fut construite entre 1929 et 1954. Elle le fut selon les plans de l’architecte Louis Marie Cordonnier. Mais déjà en 1937, au terme du onzième Congrès Eucharistique National, le Cardinal Pacelli -futur Pape Pie XII- procède à la bénédiction solennelle de la basilique. La Basilique Sainte Thérèse de Lisieux renferme un reliquaire dédié à sainte Thérèse. Depuis leur béatification en 2008, la crypte abrite également les reliques des saints Louis et Zélie Martin. Ces derniers sont les parents de sainte Thérèse de Lisieux.

basilique Lisieux pays d'auge

Ce bâtiment religieux d’une superficie de 4 500m2 est construit dans le style romano-byzantin. L’architecture de la basilique est fortement inspirée par celle du Sacré-Cœur à Paris. L’un des aspects les plus remarques de la basilique ce sont les 8 000 m² de mosaïques et de vitraux à l’intérieur de l’édifice. Les vitraux colorés de Pierre Gaudin donnent à la basilique une ambiance chaleureuse. A l’extérieur se dresse le Campanile. Resté inachevé, il abrite 51 cloches qui jouent des ritournelles chaque heure et qui changent selon les périodes liturgiques.

basilique saint Thérèse de Lisieux

Visiter Lisieux par ses autres sites touristiques religieux

Lisieux est -certes- une terre de pèlerinage de par les nombreuses messes et animations programmées par le sanctuaire durant toute l’année. Mais il existe aussi de nombreux autres lieux religieux liés à la vie et l’œuvre de Sainte Thérère. Il est possible de visiter les Buissonnets -la maison d’enfance de la sainte- ainsi que le Carmel. Il existe également un musée de cire dédié à la vie de Sainte-Thérèse.

Cathédrale Saint Pierre Lisieux tourisme normandie

Enfin, dans le centre-ville, on peut admirer la cathédrale Saint-Pierre, l’une des plus anciennes cathédrales gothiques de Normandie. Ses grandes arcades et sa tour lanterne en font un monument à voir. Pour profiter pleinement de l’édifice, des visites nocturnes et musicales y sont organisées. Enfin, nous pouvons aussi citer le palais épiscopal. Il siège à la gauche de la cathédrale ainsi que l’hôtel du Haut-Doyenné. Un circuit intitulé « Sur les pas de sainte Thérèse » et indiqué par une ligne bleue peinte sur les trottoirs permet de voir l’ensemble des édifices religieux de la ville de Lisieux.

 

Les vestiges du vieux Lisieux et ses alentours médiévaux

Le conflit de la Seconde Guerre Mondiale fit de Lisieux une ville martyre avec 80% de son bâti détruit  par les bombardements. Cependant à Lisieux comme dans ses alentours, il subsiste un véritable patrimoine de la période médiévale. Et si vous êtes féru de cette période les alentours offrent de belles découvertes.

Les promenades lexoviennes et le musée d’Art et d’Histoire de Lisieux

Tout d’abord, il y a le musée d’Art et d’Histoire. Abrité dans une belle maison à pans de bois du 16eme siècle, ce musée propose plus de 300 œuvres d’art mêlant tableaux, photos et reconstitution. Outre l’aspect médiéval du musée, ce dernier possède aussi une partie consacrée à l’archéologie gallo-romaine et les collections ethnographiques du Pays d’Auge (céramiques, ornements, statues d’art religieux…).

visiter lisieux maisons normandes

Ensuite, il existe un parcours intitulé « Lisieux médiéval ». Cette promenade touristique permet de découvrir les vestiges médiévaux de la ville. Au programme de cette déambulation,  il y a notamment la tour Lambert. On peut aussi citer les maisons en colombages du haut de la rue Aristide-Briand et de la rue du Docteur Degrenne. Autre possibilité pour pour visiter Lisieux et déambuler dans la ville : l’audio guide de la visite découverte de Lisieux disponible sur l’application Izi Travel. Avec celle-ci sur votre smartphone vous avez la possibilité de découvrir de façon plus générale le patrimoine de la ville grâce aux 28 étapes du circuit.

Des médiévales du château de Crèvecœur aux manoirs du Pays d’Auge

Tout d’abord, je vous conseille de vous déplacer un peu à l’Ouest de Lisieux pour rejoindre le Château de Crèvecoeur-en-Auge. Avec ses bâtiments datés du XIIe au XVe siècle, ce château est un magnifique exemple de petite seigneurie normande du Moyen-Age. Entouré d’eau, il a su conserver son plan d’origine : le manoir d’habitation, protégé par un ensemble de fortifications, la chapelle et les bâtiments agricoles à pans de bois regroupés dans la basse-cour. Au sein de ce très bel ensemble architectural des expositions présentent la vie rurale au Moyen Âge.

visiter lisieux et ses environs chateau de crevecoeur

Et cette année, à partir de du mois de Juin, la Fondation Musée Schlumberger proposa au château de crèvecoeur une nouvelle expérience immersive à ses visiteurs. En effet, ils pourront entrer dans la peau d’un ingénieur de 1911 à aujourd’hui. Du recrutement aux opérations sur le terrain, ils pourront dans cette expérience nommée «  Ma vie d’ingénieur » découvrir de manière ludique et interactive les innovations technologiques qui ont bouleversé la recherche scientifique et technique.

Enfin, au mois d’Août, le château vous propose notamment une semaine de reconstitution historique  nommée “Les Médiévales”. A ne surtout pas rater! Dans un style proche, au Sud de Lisieux, le manoir fin XVème siècle du domaine Saint Hippolyte à Saint-Martin-de-la-Lieue est aussi à évoquer.

visiter Lisieux sans oublier les manoirs augerons et leurs typicités

La campagne du Pays d’Auge regorge de manoirs typiques du Pays d’ Auge. J’ai une affection particulière pour ceux qui possèdent des douves les ceinturant. Le premier qui me vient en tête est  le manoir de Saint-Germain-de-Livet, à dix minutes de Lisieux. Entourée d’eau, cette bâtisse est constituée d’un manoir à pans de bois de la fin du XVe siècle et d’une construction en pierres et briques vernissées de la fin du XVIe. Il y a aussi le manoir de Coupesarte qui me semble être un autre incontournable. Attention toutefois, il ne se visite pas mais vous pouvez en faire le tour en toute liberté. Enfin, le dernier qui me vient en tête est le Château Le Kinnor à Fervaques. Ce joyau architectural de la fin du XVIe siècle possède également une riche histoire.

manoir de Coupesarte visiter lisieux et ses alentours

 

Les visites au grand air du Pays d’Auge

Si vous avez envie de profiter du bon air augeron, vous pouvez opter pour la visite des nombreux espaces verts et parcs, aller à la rencontre d’animaux ou encore prendre les chemins de traverses et explorer la campagne augeronne.

Que visiter à Lisieux si l’on est passionné de parcs et jardins ?

A Lisieux, il y a d’abord l’incontournable jardin de l’Evêché qui se situe non loin de la cathédrale Saint-Pierre. Il s’agit d’un parc dessiné par André Le Nôtre, le jardinier des parcs et jardins du château de Versailles. Composé en trois parties, avec un jardin en cascade, un jardin de la couronne et un parterre, il est un îlot de tranquillité en plein cœur de la ville. Vous pouvez également parcourir le jardin archéologique pour y découvrir les anciens thermes gallo-romains de la ville. Enfin, il faut également évoquer l’Arboretum de Lisieux. Il se situe en contrebas de la basilique où repose le corps de sainte Thérèse de Lisieux. Ses 12 hectares en font le poumon de la ville. On peut y admirer plus de 130 variétés de végétaux différentes.

Arboretum de lisieux

En s’échappant un peu de la ville, d’autres jardins remarquables s’offrent à vous. C’est le cas des Jardins du Pays d’Auge à Cambremer, des Jardins du Château de Boutemont à Ouilly-le-Vicomte ou encore le Jardin de l’Abbé Marie juste à côté du château de Saint-Germain-de -Livet. Pour ceux qui souhaiteraient profiter du beau temps et du charme de la campagne augeronne, de nombreuses balades et/ou topoguides existent.

jardins du pays-d' auge cambremer

Parcs animaliers, haras et fermes pédagogiques autour de Lisieux

Si vous venez en famille, vous aurez peut-être coché ce type d’activités. Sur la commune même de Lisieux, vous ne trouverez que peu de choses, cependant à quelques pas il y a largement de quoi faire passer un très bel après-midi à vos enfants. Il y a tout d’abord, le parc zoologique de Cerza. Les soixante hectares de forêt abritent 120 espèces animales en semi-liberté. C’est pour ma part,  l’un des très beaux souvenirs de mon enfance ! De plus, des attractions sont également présentent pour sensibiliser tous les publics à l’environnement. Autre possibilité : le parc animalier de la Dame Blanche qui lui nous fait partir à la découverte de faune présente dans nos bois : biches ou renards, sangliers ou chevreuils. De plus ce parc secourt et recueille des animaux , c’est plus qu’un parc c’est aussi un refuge!

chevaux pommier pays d'auge

Le Pays d’Auge est une grande terre de cheval. Les haras -dont deux nationaux- sont omniprésents sur son territoire. Et que dire des 42 hippodromes ! Une visite d’un haras le matin, une promenade à cheval sur les chemins du Pays d’Auge l’après-midi le tout suivi d’une soirée aux courses peut être un excellent programme pour les amateurs de chevaux. Enfin côté ferme pédagogique, l’offre est elle aussi assez importante. Cependant, je ne peux que vous recommander celle du château de Canon.

 

Comment visiter Lisieux sans goûter à la gastronomie normande ?

Comme certains ici le savent, je ne peux m’empêcher de parler gastronomie. Et je pars du principe qu’on n’a pas bien visité un endroit sans avoir déguster quelques spécialités locales. C’est sans doute mon petit côté Karadoc dans Kaamelott. Visiter Lisieux c’est donc aussi manger local! Si vous êtes comme moi, deux choix s’offrent à vous : le restaurant ou une visite chez les producteurs locaux. Je vais tenter d’être le plus éclectique possible dans mes propositions dans cette partie de visiter Lisieux et ses environs.

Restaurants : Où manger à Lisieux ?

restaurant lisieux ou manger

Tout d’abord, pour profiter d’une ambiance pleinement augeronne je vous conseille La ferme du Roy du chef Pascal Lahaye.  Vous y trouverez une véritable cuisine de terroir dans le cadre pleinement normand de cette jolie demeure à colombages. Un lieu chaleureux qui propose, par exemple, une salade d’andouille chaude au camembert pané, une tarte fine maison aux pommes flambée, des noisettes de boudin noir panées au Camembert ou encore une escalope de volaille à la Normande.

 

Les soeurs pinard restaurant lisieuxEnsuite, en visiter Lisieux, je vous conseille un lieu “récréatif”, pour faire une pause gourmande chez Les sœurs pinard. Le midi, elles vous proposent un menu fait maison composé avec des produits de saison. Et surtout, ils proviennent, pour la plupart, de producteurs locaux. Sachez aussi que des plats végétariens sont au menu. Le soir, le lieu se mue en bar à vin et propose des concerts. Mais Les sœurs Pinard ne s’arrêtent pas là. Elles s’investissent également dans la vie locale avec des expositions ou encore des animations pour les enfants proposées le mercredi après-midi.

Bien entendu, ce ne sont que les deux lieux que j’ai pu tester. L’offre gastronomique est très diversifié à Lisieux et fera à coup sur votre bonheur. Personnellement, j’ai déjà coché quelques adresses pour mes prochaines venues dans la capitale du Pays d’Auge.

Les produits du terroir de Lisieux et du Pays d’Auge

beuvron en auge

Pour cette présentation, je vais me limiter aux produits AOC et AOP de notre belle contrée. Calvados, cidre, ou encore fromages sont absolument à découvrir si vous visitez Lisieux et ses environs. Concernant le cidre, je vous conseille de partir un peu à l’ouest de Lisieux pour rejoindre La route du cidre. En plus cela vous permettra de découvrir les beaux villages de Cambremer et de Beuvron-en-Auge.

village fromager graindorge

Pour le fromage, Lisieux se situe sur La route du fromage, qui va de Pont l’Évêque à Camembert en passant par Livarot. Sur cette route le village fromager de la fromagerie Graindorge à Livarot me semble être un incontournable. Vous pourrez y découvrir les secrets de fabrication du Livarot et du Pont-L’évêque. Et la visite se termine par une dégustation! Si vous poussez jusque dans le Sud Pays d’Auge vous pourrez visiter la maison du camembert à…Camembert. Cependant rien ne vous empêcher d’aller visite une des nombreuses fermes du pays d’Auge. Elles proposent, elles aussi, de délicieuses dégustations.

Enfin, il vous faudra goûter –sous peine de me vexer- le Calvados. Et cela tombe bien, à deux pas de Lisieux, la distillerie Boulard à Coquainvilliers vous livrera quelques secrets de sa fabrication. Enfin, pour finir,  si vous voulez tout connaitre du Calvados: de la récolte de la pomme à sa dégustation en passant par les alambics, je ne peux que vous conseiller d’aller jusqu’à Pont-l’Evêque et de visiter Calvados Expérience.

 

Pour plus de renseignement sur cette destination:

Voici les coordonnées de l’Office de Tourisme:
Tél : 02 31 48 18 10
email : tourism.authenticnormandy@agglo-lisieux.fr