… ou comment réussir à épater votre moitié en l’emmenant en week-end dans le Pays d’Auge. Le « projet » peut surprendre voire faire sourire. Pourtant, je vous assure que tout y est réuni pour marquer des points avec l’élue de votre cœur. Ce choix est -certes- osé mais c’est un choix qui peut s’avérer gagnant. Je vais vous expliquer, tout de suite, comment le charme de ce petit coin de Normandie va faire de vous le « Jules » parfait…au moins le temps d’un week-end. La garantie « vie sentimentale épanouie » est limitée dans le temps. Au-delà de ces 3 jours je déclinerai toutes responsabilités concernant votre vie sentimentale.

Etape 1 : Le Pays d’Auge : destination assumée.

Pays d'AugeDerrière l’image traditionnelle des vaches sous des pommiers en fleurs, ce territoire recèle de petits bijoux dans nombre de domaines. Rassurez-vous, pour réussir ce week-end, nul besoin de rejouer un nouveau numéro de l’émission la carte aux trésors. Pour une première prise de contact, il suffit simplement de se laisser porter par les valeurs sûres du Pays d’Auge. Bon; j’admets qu’un GPS ne vous sera probablement pas inutile. Les routes augeronnes peuvent être coquines en matière d’indications.

Toujours perplexe sur le charme de la destination?! Je vous imagine aisément avec la même expression de visage que ma tendre et chère lorsque je lui annonçai la destination de notre Week End. En hommes avisés que vous êtes, vous avez besoin d’être convaincu avant que vous puissiez séduire votre moitié avec cette région. C’est totalement légitime. Alors voici donc une « brève esquisse » du Pays d’Auge.

Les paysages du Pays d’Auge

Commençons par le côté cliché, le paysage avec des collines verdoyantes et de petites vallées encaissées créent un vrai dépaysement pour un « urbain ». C’est pas la « comté »de la terre du milieu mais les espaces ruraux et vallonnés offrent de magnifiques points de vue et de paisibles petits coins. Le Pays d’Auge ce n’est pas que cet univers champêtre, il y a aussi la mer. Les plages de sable sont généralement assez vastes et surtout il en existe pour tous les goûts. Une gamme allant des plages un peu théâtrales de Deauville à celles plus calmes du Home-Varaville.

Sortir le soir dans le Pays d’Auge : oui c’est possible!

L’homme de la ville -ce grand sceptique- que tu es peut-être va me dire  » le cadre a l’air sympa mais j’ai peur de m’y faire chier ». Non, à la nuit tombée, le Pays d’Auge ne se transforme pas en village fantôme. Je te rassure jeune noctambule, des activités nocturnes existent. Hors saison, c’est nettement plus calme -certes- mais la Côte Fleurie vous permettra -dès le mois de Mai- de sortir guincher. Deauville, par exemple, possède de nombreux petits lieux sympas pour passer un bon moment.

Pays d’Auge : Une culture marquée et des loisirs variés

Pour un bon touriste qui « veut du typique », ce sont des domaines qui comptent et ici le Pays d’Auge n’est pas en reste. L’univers du cheval marque très fortement ce territoire. En activités sportives le golf, les activités de voile ou aquatiques sont notamment présentes. Et je ne vous parle pas des nombreux manoirs et musées à visiter. Et concernant la gastronomie, le terroir augeron se défend plus que bien. Il y a les incontournables tels que les fromages: le Camembert, le Pont-l’Évêque, le Livarot. Les boissons à base de pommes tels que le pommeau, le cidre ou encore le Calvados sont aussi à citer. Plus largement nous pouvons évoquer les produits de la mer, la fondue normande, le poulet vallée d’Auge, la teurgoule et j’en passe. On ne va pas se mentir vous ne partez pas sur un week-end de diète.

 

Etape 2 : le voyage dans le Pays d’Auge

J’ai donc pris ma moitié par la main (Eh oui seulement, malgré son scepticisme, je n’ai eu nul besoin d’utiliser cordes ou menottes…bon c’est vrai elles sont restées dans le coffre en cas de velléité de désertion de la belle…Juste de la prévoyance…). Voici donc notre périple d’un week-end en amoureux dans le pays d’Auge.

 Jour 1 : La Côte Fleurie : La Normandie équestre et des plages 

Pays d'AugeNotre premier jour en terre augeronne gravita principalement autour de la Côte Fleurie. Pour se mettre directement dans l’ambiance, on commença par une première étape à Pont l’Evêque et au village de Beaumont-en-Auge avec l’architecture particulière des maisons normandes en colombages et à pans de bois. L’après-midi nous sommes allés à Deauville et sur les célèbres planches. Enfin le soir venu, j’ai emmené ma moitié vivre la passion des courses lors d’une soirée à l’hippodrome de Deauville.

Pourquoi cela a fonctionné?

  • Une première journée plutôt « farniente » avec en prime la possibilité de faire LA fameuse photo des planches de Deauville.
  • La petite montée d’adrénaline lors des courses à l’hippodrome de Deauville-Clairefontaine

 

Jour 2 : Du port pittoresque de Honfleur à la distillation 

Pour notre seconde journée, j’ai emmené ma compagne de voyage à Honfleur pour prendre un petit déjeuner. L’atmosphère et la palette de couleurs de cette ville sont uniques et ne nécessitent pas spécialement du beau temps pour les apprécier. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si de nombreux peintres y ont posé leur chevalet.

Pour l’après-midi, j’ai laissé ma belle choisir entre la visite du musée Eugène Boudin et celle de la distillerie « Calvados Boulard » à Coquainvilliers. Elle m’a répondu: « pour un souvenir, une bouteille de Calva’ me coûtera moins cher qu’une toile de Boudin ».

Enfin, pour la soirée, nous avons siroté un verre aux cures marines de Trouville puis pris la direction du casino de Deauville avec le secret espoir de ressortir plus riches que nous n’y étions entrés.

Pourquoi cela a fonctionné?

  • Honfleur et ses ruelles donnent un vrai cachet romantique à un week-end  en amoureux
  • Le casino et les cures marines ont un côté « Gasby le magnifique » qui a beaucoup plu. Le souci c’est qu’elle souhaite maintenant que je l’invite aux cures dans sa versions SPA.

 

Jour 3 : Un Pays d’Auge sa version rurale et gastronomique

Pays d'AugePour ce 3eme et dernier jour, nous avons pris la route vers l’ouest du Pays d’Auge. La première étape nous mena vers le village classé de Beuvron-en-Auge. Le midi nous avons mangé au restaurant le « Ptit normand » à Cambremer. L’après-midi nous avons commencé par la visite Château de Crèvecœur petite seigneurie médiévale du XIIème siècle. Ensuite nous avons fait une visite guidée du haras d’Ecajeul. Très intéressant de voir un peu l’envers du décor de ce que nous avions perçu sur l’hippodrome.

 

chateau de crevecoeur

Pourquoi cela a fonctionné?

  • L’étape gastronomique est toujours importante. On aime toujours déguster les « plats locaux ».
  • L’aspect historique vous permet de laisser croire que -en plus- vous êtes un garçon curieux et cultivé.

Le bilan

En mélangeant les codes urbains et ceux d’un Pays d’Auge plus rural, j’ai convaincu Madame. Elle souhaite même revenir. Tendance forte sur les cures marines de Trouville pour un séjour SPA qui l’attire fortement. Le Sud Pays d’Auge a été un peu escamoté par manque de temps et pour ne pas trop effrayer ma moitié avec de longs parcours en voiture. J’ai aussi alterné entre les codes de la « ville » et celle du Pays d’Auge.

 

Etape 3 : L’univers alternatif : un week-end de goujat

J’aurais très bien pu faire tout autrement. Le 1er jour aurait été localisé dans un gîte loué. Le projet aurait été « tu fais les courses et je te prépare un repas « local ». A priori plutôt équitable j’aurais distraitement omis de lui dire que nous étions dans un hameau isolé. Elle aurait alors pu apprécier les joies d’une belle balade de plus de 2 heures. Le lendemain, le beau temps n’était pas au rendez vous. Peu importe, je lui ai promis la plage elle aura la plage! Enfile ton maillot, je me suis inscrit à un après midi d’initiation au Kitesurf. Je la vois encore kiffer de me voir en action frissonnante de plaisir….grelottant même. Il n’y a pas à dire, je lui fais de l’effet. Impossible que ce soit le froid.

Ma copine un peu ronchonne? J’ai donc retourné la situation en rentrant au gîte avec des huîtres  (plat aphrodisiaque par excellence) Romantique, je les avais posées sur mon corps nu lui-même allongé sur le lit. Par coquetterie, elle m’indiqua alors qu’elle allait se refaire une beauté dans la salle de bain…Au bout d’une heure, fatigué d’attendre, je suis allé la rejoindre dans la salle de bain. Plus personne, juste une fenêtre ouverte sur les champs. La campagne augeronne a dû vraiment lui plaire pour faire une ballade nocturne! Bon, là je m’inquiète un peu je n’ai plus de nouvelles d’elle depuis 3 jours. Sans doute, le temps nécessaire pour se remettre de son week-end de rêve avec moi…

Le charme du Pays d’Auge ne peut pas toujours faire de miracle.