Au cœur de l’ordinaire et du quotidien résident opportunités de bonheurs et de plaisirs…. Volonté et choix tracent ce chemin … 

Au-delà de cette maxime, peut-être un peu trop pleine d’évidences, existent des réalités, des vies  dont la mienne. Celle d’un mec plutôt lambda qui a décidé qu’être ce qu’on appelle outre-Atlantique un « Average Joe »,  était loin d’être une maladie honteuse et encore moins une fatalité. Le statut de « mec normal » n’est en rien assujetti à des obligations de monotonie ou d’immobilisme. D’expérience, je connais cependant bien ces potentiels écueils, compagnons du morne confort et d’un canapé se muant en véritable Saint-Graal. Par habitude, par facilité, il est, hélas, souvent plus facile de se conformer à cette image. Le piège est alors posé, se révélant de véritables sables mouvants…

Or, nous sommes tous en présence de ces instants à saisir qui rendent l’ordinaire…original ou l’ennui…plaisir. La seule véritable difficulté réside, bien souvent, dans l’envie. Certes cette dernière est moins culpabilisante que la notion de volonté mais elle nécessite tout autant d’énergie. Face à cette situation, il faut savoir cultiver cette capacité à avoir envie. A ce propos, Claude Lévi-Strauss a dit un jour «  qu’on me donne l’envie, l’envie d’avoir envie qu’on allume ma vie»…attendez… j’ai comme un doute là…Bon…Vous vérifierez…C’est lui ou Johnny Hallyday. Bref… Toujours est–il que la formulation est, à mon sens,  insatisfaisante, car elle suggère l’intervention d’une tierce personne. Développer sa propre disposition à se faire violence pour saisir les opportunités est le premier pas vers le « vivant », vers le mouvement. Tout l’enjeu est ici et encore plus pour les mecs dits « normaux » comme moi.

 

Petit bonhomme de chemin : Le carnet de bord d’un mec moyen

Alors à défaut d’avoir pondu l’entrée en matière la plus exaltant au monde, ce laborieux préambule aura eu le mérite de remettre de l’ordre dans ma pensée et, dans le même temps, de commencer à vous planter le décor. Vous entrez donc dans le carnet de bord d’un « Average Joe » qui souhaite damer le pion à cette perfide fadeur qui nous colle à la peau. Un immense chantier…

…Et pour moi, un véritable défi personnel! Car le bonhomme -en l’occurrence moi-  a déjà subi cette sombre affliction lors d’une période de travail à domicile.  Cette épisode fut…comment dire… une splendide ode à l’apathie, une symphonie de faux-fuyants et mon appart était devenu un autel voué à l’inertie. Bref vous l’avez compris, ce ne fut pas une franche réussite personnelle. J’étais le stéréotype même du mec de base…voire même un peu « basique ». C’est aujourd’hui une époque révolue. C’est tout du moins ce que je croyais, car, depuis peu, j’ai eu, à nouveau, l’opportunité et la nécessité de travailler à domicile.

Le piège semble à nouveau tendu, grand ouvert, mais cette fois le guêpier est bien connu. Cette situation de « sédentarisation professionnelle », j’ai décidé de la modeler comme une opportunité. Pour ce faire, j’ai crée un outil: ce blog! Petit bonhomme de chemin est ainsi né. Nourrir ce dernier est donc le socle et le support de ma volonté de dynamisme. Nul doute qu’ainsi le morose quotidien n’aura plus prise sur moi. Et parce que je suis assez joueur, je prends le triple pari de me faire plaisir,  de montrer que l’homme moyen -car je reste un homme moyen- est loin de l’image de l’être monotone, et enfin de  réussir à vous offrir une sorte de manuel de survie pour mecs lambda.

 

Petit bonhomme de chemin : Un blog homme Lifestyle

A quoi va donc ressembler ce fameux blog « Petit bonhomme de chemin » ?  Pour ce qui est de la thématique petit bonhomme de cheminglobale, elle se situera dans ce qu’on nomme le blog homme lifestyle. Un vaste domaine qui me permettra d’aborder l’ensemble des éléments qui composent le quotidien. Et plus particulièrement le mien. Le principe est assez simple, je vous présenterai, au fil des articles, mes activités ou mes coups de cœur. L’objectif n’est pas de vous proposer une course effrénée vers un « hype »inaccessible, mais plutôt de témoigner qu’un homme moyen peut sortir des sentiers battus tout en restant lui même.

Animer son quotidien avec des choses simples, est tout à fait possible et surtout à la portée de tous. C’est là que réside le seuil du bonheur, en tout cas comme je l’entends. Mais aussi parce que, j’ai pu apprécier le déplaisant goût de la monotonie et des habitudes, je me ferai un plaisir, dans chaque article, de vous présenter, en sus, une sorte de futur alternatif. Celui-ci dessinera ce qui aurait pu arriver si…je n’avais pas fait l’activité décrite dans l’article en question. La description de ce futur alternatif, sur un ton humoristique, viendra exorciser de vieux démons du passé. Enfin, puisque j’ai commencé par une maxime, je terminerai donc par une petite expression de ma propre composition. Celle-ci exhumée de cette partie de mon passé vous donnera toute la profondeur du mal et de l’apathie qui était alors la mienne…

Remettre au lendemain ce que tu aurais dû faire la veille…