Adepte de gastronomie, de produits sourcés et de l’émission « Très très bons circuits » avec François-Régis Gaudry et Elvira Masson, le bonhomme a -lui aussi- eu le plaisir de déguster des produits artisanaux issus d’une agriculture vertueuse et durable. En effet, j’ai eu le bonheur dernièrement de découvrir Cricouis, une épicerie en ligne adepte du circuit court et valorisant les aliments du terroir français. Ainsi, il y a quelques jours, j’ai reçu un joli colis de cette épicerie court circuit : Une belle invitation à goûter les produits locaux que cette épicerie fine en ligne propose.

Qu’est-ce qu’un circuit court et pourquoi vouloir le privilégier?

Avant d’aller plus avant dans la présentation de l’épicerie de produits locaux en ligne Cricouis, il n’est pas inutile de caractériser ce qu’est un circuit court et pourquoi la démarche est pertinente.

La définition du circuit court

logo court circuitJe vais faire simple ! On définit, généralement, le circuit court comme un type de distribution dans lequel intervient au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Une notion d’espace géographique et de réduction de périmètre d’achat peut également être introduite lorsqu’on dépeint les circuits courts. Aujourd’hui, utiliser le circuit court est un réflexe adopté par de plus en plus de consommateurs notamment concernant l’achat de produits agricoles.

Pourquoi privilégier le circuit court ?

Tout d’abord, je dirai pour mieux manger ! En réduisant certains maillons de la chaîne de distribution, les consommateurs peuvent plus facilement connaître la traçabilité des produits. A mon sens, privilégier les circuits courts, c’est aussi faire le choix d’un retour aux sources. Au sein de ce mode de distribution, l’agriculture bio ou celle dite raisonnée sont largement présentes. Cela permet de partir redécouvrir les véritables saveurs de notre terroir tout en modifiant notre façon d’appréhender l’alimentation et plus globalement l’agriculture.

circuit court définition

Ensuite, les circuits courts nous permettent de soutenir les producteurs locaux. En  effet, par essence, les circuits courts privilégient les produits issus de l’agriculture française. De plus, en réduisant le nombre d’intermédiaires, les prix sont plus justes pour les agriculteurs. Exit donc « la vente à perte » que subissent trop souvent une partie d’entre eux lorsqu’ils vendent aux groupes de grande distribution. Le circuit court c’est un moyen pour que les producteurs locaux gagnent plus tout en produisant mieux. Enfin, en réduisant les intermédiaires, nous réduisons également les emballages ainsi que l’empreinte carbone de notre achat.

 

La philosophie de l’épicerie en ligne Cricouis

Cricouis logo

L’épicerie française du circuit court Cricouis possède une véritable identité. Outre le fait de retrouver des produits locaux, Cricouis s’inscrit dans une démarche militante pour une alimentation durable.

 

Pourquoi Cricouis ? Définition et origine du mot Cricouis

enfant criantTiens ! Je vous parle de Cricouis, mais savez-vous d’où vient ce nom ? Non ? Eh bien, c’est un mot d’origine normande. Dans le patois normand, ce mot était utilisé dans l’expression « manger des cricouis ». Jadis, lorsque les enfants réclamaient à manger avec insistance, les parents ou grands-parents avait l’habitude de répondre « Des cricouis à la sauce cailloux ». Cette réponse était une manière originale de se débarrasser des petits importuns. Vous comprenez donc que la traduction littérale du mot Cricouis est « rien ».

La philosophie de Cricouis et sa défense du patrimoine culinaire

J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette épicerie en ligne car nous avons la même philosophie concernant ce qui se retrouve dans nos assiettes. Par le passé, j’avais une vraie appétence pour les beaux produits du terroir français (Rassurez-vous je l’ai toujours !). J’ai d’ailleurs longuement évoqué mon histoire et mon attachement au Calvados et comment ses saveurs et son odeur sont un peu ma madeleine de Proust. Cependant avec la naissance de ma fille, j’ai commencé à m’intéresser véritablement à comment étaient fabriqués les produits et quels étaient les enjeux alimentaires et agricoles.

box cricouisJ’ai retrouvé tout ceci et bien plus chez Cricouis! La sélection des produits disponibles sur le site est faite avec rigueur. Et ce n’est pas pour me déplaire ! Elise Le Blond, la fondatrice de Cricouis, choisit des producteurs respectueux des traditions culinaires tout en étant soucieux de la santé de consommateurs. Pour sa sélection, elle va elle-même visiter les installations pour “sentir” au plus près l’esprit du producteur. La standardisation de nos assiettes, et les dérives qu’elle génère portent atteinte à notre culture culinaire et à notre santé. Mettre à l’honneur et soutenir les artisans qui font la diversité et la richesse de notre patrimoine, c’est défendre notre terroir pleinement tout en se régalant ! C’est ainsi que Cricouis redonne de la valeur aux aliments du terroir et valorise les acteurs qui les façonnent.

Tout cela me fait d’ailleurs penser qu’il faudrait que je vous fasse un jour un petit article sur le camembert au lait cru. Mais revenons à Cricouis ! Et quoi de mieux pour finir de vous convaincre que de partager avec vous le contenu de mon colis de chez Cricouis.

 

Les produits locaux du terroir français envoyés par Cricouis

Les rillettes de bœuf aux pommes et au pommeau

Ma dégustation de ce produit du terroir français

Pour cette première dégustation, nous allons entrer dans le domaine de l’épicerie salée. Ces rillettes de bœuf sont de fabrication artisanale. Au palais, elles proposent un goût à la fois fin et prononcé. La recette des rillettes de bœuf est une recette traditionnelle sont très goûteuses, de texture agréable dans laquelle on retrouve toute la fibre de la viande. C’est savoureux ! Et la graisse de canard dans la recette apporte une belle onctuosité à l’ensemble. Malgré tout, chose non négligeable, les rillettes de bœuf sont moins grasses que les rillettes de porc. Enfin , la touche de pomme et de pommeau dans ces rillettes de bœuf apportent une note sucrée et un bon goût de Normandie.

rillettes de boeuf cricuis

Personnellement, j’ai dégusté ces rillettes de bœuf aux pommes et au pommeau à l’occasion d’un apéro dînatoire. Pour moi , elles accompagnaient un petit vin Morgon sur de belles tranches de pain de campagne. Un pain aux céréales aurait sans doute aussi fait parfaitement l’affaire. Ma compagne a choisi –elle- de l’accompagner avec des toasts de pain grillé (elle est actuellement très pain grillé). A mon sens, c’est un peu « gâché » de l’utiliser en entrée ou pour compléter un plateau de charcuterie.

La ferme Sainte-Aubinoise de Fabien et Laëtitia Dumont

la ferme saint AubinoiseLa ferme de Lætitia et Fabien se situe dans l’Eure à Saint Aubin le Vertueux à quatre kilomètres de Bernay en Normandie. Ses propriétaires sont éleveurs bovins en race limousine depuis plus de dix ans. La ferme Sainte Aubinoise vend essentiellement en circuit court et Laetitia et Fabien sont attentifs au bien-être animal. Leurs produits sont fabriqués et mis en conserves à la Ferme et la viande provient de leur exploitation. Leur cheptel est nourri à l’herbe de leurs pâtures en été et en hiver il est nourri au foin qu’ils récoltent eux-mêmes. Enfin, il existe –bien entendu- une traçabilité complète de leurs produits.

Ce qui est également intéressant avec la ferme Sainte-Aubinoise, c’est que Laetitia et Fabien Dumont ont également ouvert  un drive producteur qui propose la viande de leurs limousines et porcs plein air nés, mais également un assortiment de produits fermiers locaux. Son développement s’est fait à l’aide du système de crowndfunding sur la plateforme MiiMOSA. Cette dernière est le premier site de financement participatif dédié aux secteurs de l’agriculture et de l’alimentation.

Le soda artisanal normand de la maison Pomaceo

Ma dégustation de ce produit du terroir français

Pour le second produit que j’ai testé, issu de l’épicerie en ligne Bio Cricouis, nous restons en Normandie dans le département de l’Orne. J’ai découvert une boisson pétillante artisanale à base de pommes de la maison Pomaceo qui siège au château Beauvais à Montreuil-la-Cambe. Ce soda artisanal a été élaboré par infusion de thé blanc dans un assemblage de jus de baies d’argouses et de pommes à couteau.

boisson pomaceo soda Cricouis

Au goût, cette boisson inspirée par la rencontre entre la route des thés et la baie de Seine est d’une grande finesse. Sans colorants et sans sucre ajouté, ce soda ne contient que les sucres naturels des fruits et cela se sent. Les saveurs des argousiers sauvages du littoral et des pommiers de Normandie sont bien présentes en bouche. Au palais, on retrouve également une certaine acidité tannique et peu sucrée. Cela en fait une boisson qui convient parfaitement à un dessert en fin de repas.

De mon côté, j’ai souhaité le boire sans accompagnement pour bien ressentir, et en apprécier, les saveurs. Pour être honnête, en fait, ce soda me faisait de l’œil depuis l’ouverture de la box, et j’ai craqué sous la chaleur des premiers jours de la semaine. Après dégustation, je dirais que ce soda artisanal peut également faire le job en accompagnement d’un bon foie gras lorsqu’on ne boit pas d’alcool. Enfin, en l’ayant bu très frais, je l’ai trouvé très désaltérant, bien plus que d’autres soda industrielles.

La maison Pomaceo spécialiste de boissons artisanales, pétillantes et sans alcool en Normandie

logo pomaceoLe fondateur de la Maison Pomaceo est Benoît Simottel, ingénieur agricole ayant travaillé auparavant chez Veuve Clicquot. Outre sa fonction Pomaceo, il est également à la tête une autre maison celle de « Le Paulmier » qui produit des cidres et des vinaigres également au château Beauvais.

Depuis 2009, Pomaceo propose une gamme élaborée uniquement avec des matières végétales nobles. Côté sodas, cette maison présente également un « pomme vanille » qui m’a l’air vraiment pas mal. L’ensemble de ses productions à base de pommes -qui ont d’abord séduit un public japonais- se voient ajouter des fleurs et des plantes cueillies sur les terres du Château. A mon sens, ces boissons végétales sans alcool peuvent parfaitement être servies pour un apéritif.

De l’houmous Vendéen au curcuma de la box Cricouis

Ma dégustation de l’Houmous Vendéen Bio de chez Ho’op

Cette dernière fut une grosse découverte pour moi ! En effet, cet Houmous vendéen revisite la recette initiale. En effet, en lieu et place du pois chiche, c’est de la mogette. Cette dernière est un haricot blanc sec originaire de la Vendée et détenteur d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). Ce tartinable est un clin d’œil à la Loire-Atlantique mais aussi à la Réunion avec sa petite touche de Curcuma. Comme tous les produits que propose l’épicerie en ligne Cricouis, cet houmous vendéen est de fabrication artisanale.

houmous vendéen mogettes Cricouis

N’étant pas totalement spécialiste de l’houmous, j’ai demandé à ma moitié de me donner également ses impressions. A la dégustation, ma moitié a dégusté l’houmous vendéen sur une tartine de pain grillé frotté à l’ail. Le mariage de saveurs fait merveille ! Le goût qui est plus discret que l’houmous « originel » mais le curcuma joue parfaitement son rôle d’épice. C’est gourmand et healthy !

Ho’op et sa gamme apéritive végétale originale

logo Ho'opBasée à Saint-Mars-de-Coutais en Loire-Atlantique, Ho’op est une conserverie artisanale. Sa créatrice Camille Fromet, propose des créations 100% végétales, healthy, artisanales et issues de circuits courts. Sensible à la cause écologique, Camille a décidé en 2017 de devenir actrice du changement en travaillant presque uniquement des produits issus de l’agriculture locale et bio afin de renouer avec une alimentation et une économie positives.

Les recettes apéritives de ces tartinables sont sans gluten, sans conservateurs, sans lécithine de soja, sans huile de palme, et pauvres en sel et matière grasse. Elles prouvent ainsi que manger sain et gourmand est possible pour ceux qui en doutaient encore! Et comme pour l’Houmous vendéen, les produits sont très faibles en calories. On peut donc se faire du bien tout en faisant du bien à la planète.

 

L’univers alternatif : Ma recette des cricouis à la sauce cailloux

Une recette gardée secrète

recette secrete

Dans un univers alternatif, j’aurais voulu rendre hommage au neuvième art et me mettre moi aussi à la cuisine des terroirs. Pour être un peu original j’aurais alors jeté mon dévolu sur les cricouis à la sauce cailloux.  Mais voilà, pour réaliser ce plat, j’aurais eu bien du mal à réunir les ingrédients. Où trouver des Cricouis ? Rien dans les supermarchés ! Et du côté des artisans, on aurait répondu à ma question avec un petit sourire en coin. A coup sûr, la recette aurait été un secret bien gardé du patrimoine culinaire français. C’est de bonne guerre diront certains…

Néanmoins, j’aurais « fait mes propres recherches » comme les spécialistes de l’enquête et des complots aiment à le répéter. Et effectivement j’aurais fini par trouver ! Les Cricouis sont une spécialité gastronomique mêlant Crinkles et Méchoui.

Un plat un peu lourd même pour les gastronomes

cricouis à la sauce caillouxEn cuisine, j’aurais plutôt bien réussi l’assemblage de ce sucré salé pour gastronomes. Toutefois, j’aurais eu plus de difficultés concernant la sauce ! Le problème n’aurait pas résidé au niveau de l’approvisionnement de l’aliment mais bien de sa préparation. En effet, les beaux cailloux issus de mon jardin (pour rester dans le bio) ont brisé mon mixeur. Il me fallut pas moins de sept autres mixeurs pour tenir une sauce cailloux digne de ce nom.

A la dégustation, la sauce aurait pris beaucoup de place. Assez minérale, elle aurait donné une vraie typicité à ce plat. Cependant cela aurait finalement donné un plat assez lourd à manger et un peu coûteux (les huit mixeurs…). C’est en tout cas ce que m’auraient signifié les médecins à l’hôpital.

Moralité : pour la santé de votre estomac et pour vous régaler, faites plutôt confiance au vrai Cricouis !