logo BabekIl y a plusieurs semaines maintenant, une nouvelle adresse pour amateurs de Street Food a ouvert ses portes rue Ecuyère à Caen. Et déjà la devanture bleue de Babek est devenue un vrai « spot » en matière de sandwichs gourmands. Ce tour de force me fait particulièrement plaisir en raison de l’identité du fondateur du restaurant Bakek: Etienne Godet.

J’avais laissé Etienne Godet du côté de la Bombance avec son compère Guillaume alias Le photographe du Dimanche. A l’époque, ils avaient évoqué avec moi un beau projet à venir sans men dire beaucoup plus. Et une fois n’est pas coutume, les deux acolytes m’avaient laissé sur ma faim. Aujourd’hui, il était grand temps pour moi de consacrer un article sur Babek et ses Dwiches à base de produits frais qui vient bousculer le « monde de la broche » et les adeptes du fameux Kebab.

Le concept de Babek Street Food à Caen

En ouvrant Babek, Étienne Godet, a pris le parti et le pari de détourner les codes du kebab. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que le nom Babek soit une inversion de terme kebab. Un clin d’œil que votre serviteur n’avait pas de suite perçu. Pour Etienne, l’idée était donc de réinventer l’illustre kebab en lui apportant sa conception de la gourmandise.

concept Babek Caen

Les bases du Kebab au rendez-vous chez Babek

Tout d’abord la broche comme méthode de cuisson est été reprise comme concept central mais un soin particulier est apporté à celle-ci. En effet, la viande est préparée avec amour et surtout totalement faite maison. Une version est composée de poulet cuit, une autre de viande végétale.

broche maison
Credit Photo: Le photographe du Dimanche

Ensuite, le format populaire du kebab a également été conservé avec son pain. Mais bon attention, là nous sommes sur un pain au levain -également fait maison- concocté par la boulangerie Saveurs, rue Saint-Jean à  Caen.

Ce qui démarque Babek du Kebab traditionnel

Ce qui éloigne les sandwiches de Babek du kebab traditionnel, et qui vient casser les codes du Kebab, c’est qu’ils sont concoctés avec des produits frais et toutes leurs préparations sont faites maison ! Ainsi leurs sandwiches sont agrémentés d’ingrédients de qualité et de légumes de saison. Ce choix donne à leurs compositions de belles couleurs et une véritable plus value gustative.

babek rue ecuyère
Crédit Photo: Le photographe du dimanche

Ce qui donne au final un bien joli slogan « Broche maison et légumes de saison ! ». A mon sens, une bien belle vision gourmande de la Street Food.

Au Menu chez Babek rue Ecuyère à Caen

Les sandwiches proposés par Babek

babek street food
Credit: Le photographe du dimanche

L’ami Etienne Godet et ses compères proposent actuellement deux « Dwiches » : le Babek et le Babek végé. Le premier « dwich »  au nom éponyme du restaurant est composé « de poulet mariné dans un mélange d’épices élaboré avec Good’épices. J’avais évoqué leurs produits dans un précédent article sur le marché de gros et Ana Distri. Bien heureux de les croiser à nouveau ici ! Cette volaille française marinée est ensuite cuite à la broche. Elle est ensuite intégrée dans un pain au levain accompagné d’un trio de légumes de saison, des cubes de feta AOP, des herbes aromatiques et une sauce maison à choisir. Enfin, la touche finale : un peu de jus de citron sur l’ensemble !

Le second est une déclinaison végé du Babek avec du seitan, une viande végétale que l’équipe de Babek prépare également elle-même. Pour cette seconde version, Etienne Godet a également pensé à proposer une option végétarienne ou végan. Il pense à tout l’animal -si je peux me permettre ce mauvais jeu de mots-.

Deux Bowls également au menu

Chez Babek, on trouve également sur la carte deux « bowls ». Leur base se compose principalement des ingrédients des sandwiches. Ainsi l’un est végé l’autre non. Dans ces versions, le pain laisse sa place soit à du boulgour tomaté au bouillon de légumes soit à hummus de pois chiche fait maison. Bien entendu, dans le bol végétarien, le seitan remplace la viande.

Les accompagnements made in Babek

Les accompagnements appelés « Sides » chez BABEK sont également 100% maison. Au sein de ces derniers, on peut trouver tout d’abord des babettes. Rien à voir avec Babette de Rozières qui présentait des émissions culinaires sur France TV. Non ici ce sont de joyeuses pommes dauphine en forme de churros, imaginées en collaboration avec la pâtisserie caennaise C&Choux.

accompagnement babek
Credit photo: Le photographe du dimanche

Ensuite, il y a des petites boulettes croustillantes nommés Poulettes. Elles sont  préparées à partir de haut de cuisse de volaille élevée en Mayenne. Enfin des frites fraîches sont aussi là pour vous ravir. Je suis extrêmement difficile concernant les frites. Pour moi, faire de bonnes frites c’est réellement tout un art ! Et en plus je suis assez monomaniaque en termes de cuisson. Avec Babek, j’ai aimé le choix qu’ils ont pris de les assaisonner de Zaatar: un mélange d’épices du Moyen-Orient, de thym et de sésame.

Et des desserts Street food qui vous achèvent !

C’est le moment de vous accrocher à votre slip et de desserrer vos ceintures. Si vous avez encore de la place, Babek propose deux desserts maison. Et là on envoie du lourd. Et pourtant je ne suis pas un grand adepte des notes sucrées. Mais là! Que dire de leur mousse au chocolat praliné sarrasin noisette ?! Croquant, fondant, harmonie des saveurs : nous sommes ici sur de la “Masterclass” !

dessert street food
Credit photo: Le photographe du dimanche

Au côté de la mousse au chocolat, un granola accompagné de yaourt frais, le tout agrémenté d’une marmelade d’agrumes maison. Egalement goûté, c’est aussi une franche et délicieuse réussite ! Moi qui ne commande jamais de dessert, Babek a réussi à casser ma vieille habitude. Chapeau Messieurs !

L’avis du bonhomme sur le restaurant Street Food à Caen

Ce que le bonhomme a préféré sur la carte de Babek

Tout d’abord, que nous soyons clairs, j’ai testé l’ensemble de leur carte ! Sans exception ! Il en a qui savent mouiller la chemise, d’autres, comme le bonhomme, aiment plutôt parler de « tacher la chemise ». Eh ! C’est de la Street Food ou pas ?!

carte Babek street food caen

Un pain au top

Tout d’abord, le pain utilisé pour leurs sandwiches est extraordinaire. Il tient bien en place pour contenir les ingrédients tout en ayant la capacité à se gorger de sauce juste comme il faut. Chapeau l’ami…de pain bien sûr !

Savoir faire apprécier les légumes en jouant sur le mariage des saveurs

Ensuite, je ne vais pas vous cacher que je ne suis pas un grand adepte des légumes et encore moins quand ils sont croquants. J’aimais à dire que celui qui me ferait aimer des légumes n était pas encore né…Ce n’est, aujourd’hui, plus le cas. Le tour de force de me faire manger des carottes, du navet et du chou rouge a été réussi par les sauces accompagnant leurs compositions.

legumes de saison sandwich
Photo: Le photographe du dimanche

 Des sauces maison à tomber

les sauces maison Babek
Crédit photo: Le photographe du dimanche

En effet, grosse mention spéciale pour leurs sauces maison préparées sur place. Surement parce que plus jeune, je rêvais du métier de Saucier quand d’autres enfants rêvaient d’être pompier ! Chez Babek, il existe cinq sauces au choix: la ketchu’basque avec du piment d’Espellette, la sauce blanche, la crispy garlic, la mint lover et enfin la spicy Babek. J’ai adoré cette dernière car c’est celle qui m’a permis d’apprivoiser l’idée de manger du navet ! Mais attention l’idée n’était pas de masquer car justement la force de toutes les sauces Babek c’est qu’elles savent rester à leur place ! Elles viennent accompagner les ingrédients sans les dénaturer. Un petit coucou également à la Mint Lover à base de menthe, de citron, d’hummus et de tahini qui mérite également le détour.

Des desserts de dingos

Enfin, si vous n’êtes encore convaincus et que vous êtes un bec sucré, allez-y simplement pour la mousse au chocolat qui cache en son sein un crumble sarrasin praliné à tomber.

Babek Street Food et le circuit court : un grand oui !

Normandy Beer FactoryOutre le goût, j’apprécie également Babek pour ses choix de miser sur le circuit court. Les boissons proposées en sont le parfait exemple. En effet, chez Babek, on propose de doux breuvages produits aux alentours de Caen. On retrouve les bières « la biche » et la « triple biche » de la brasserie artisanale Normandy beer factory à Demouville. Du côté des « soft », Etienne Godet a fait confiance à la ferme de Billy à Rots pour leurs jus de pomme et cidre (oui je sais le cidre n’est pas un soft…mais dans mon esprit ça l’est). Enfin la citronnade est carrément faite maison. C’est donc un grand oui pour ce choix de collaborer ceux qui bossent bien à Caen et ses alentours.

Le verdict du bonhomme sur Babek

Je valide totalement le lieu et l’ensemble de la carte. Babek est un délicieux mariage entre qualité, fraîcheur, originalité gustative et beauté visuelle. De la Street Food élaborée ! Dans ce que présente Babek, il y a un véritable travail sur l’équilibre des saveurs. Il est encore trop répandu l’idée que faire un sandwich c’est simple. Du pain et des ingrédients et hop c’est fait ! Que nenni ! Le choix des produits et le soin apporté au  mariage des saveurs est primordial. On ne triche pas avec un sandwich ! Jamais ! C’est impossible !

sandwitch caen
Credit photo: Le photographe du dimanche

Qu’on se le dise, aujourd’hui la Street food a un bien bel ambassadeur à Caen, et il serait temps que Mina se déplace en terre normande pour y goûter. Oui c’est une bouteille à la mer que j’assume totalement…