Il y a quelques soirs, il  flottait dans mon esprit autre chose que la magie de Noel : Une drôle d’envie empreinte de nostalgie estudiantine. J’avais envie de boire une embuscade ! Pourquoi ? Aucune idée. Mais ce que je savais c’est que « morbleu les bars sont actuellement fermés ! ». Comment allais-je bien pouvoir étancher cette bien curieuse lubie. « Allez bonhomme, ne perds pas ton sang froid et réfléchi !». En 1998 pour Thierry Gilardi, la lumière est venue de Laurent Blanc, pour moi en 2020, elle est venue d’un véritable pêle-mêle de bouteilles derrière le bar de mon salon. J’avais tous les ingrédients pour faire mon cocktail embuscade maison !

Après avoir proposé un ersatz Brian Flanagan, le barman du film Cocktail, à ma tendre et chère et surtout joué à l’apprenti sorcier de la mixologie, j’ai fini par produire une embuscade plutôt pas mal. Il n’en fallait pas plus pour je vous propose un petit article sur ce cocktail incontournable à Caen.  Au cas où certains d’entre vous auraient également envie de se lancer à la maison dans la préparation de ce fameux breuvage.

La petite histoire du cocktail embuscade à Caen

Tous les étudiants de la ville ou presque ont déjà gouté au moins une fois l’embuscade. Une part non négligeable d’entre eux a même pu comprendre tout le sens du nom de ce cocktail ! Le Larousse nous défini l’embuscade comme une « attaque déclenchée brutalement et par surprise sur un élément ennemi en déplacement.». Et croyez-moi nombreux sont ceux qui y sont tombés !

Raymond Caen

Plusieurs bars de Caen revendiquent la paternité de ce coquin de cocktail créé dans les années 90. Personnellement, j’aime la version qui l’offre à Raymond, le mythique patron de bars de Caen. C’est en 1992, au 23 rue Ecuyère que l’ami Raymond a, un soir avec des amis, joué au petit chimiste en mélangeant les différents ingrédients pour créer un nouveau breuvage. L’un de ces breuvages mettait vite « à l’aise » celui qui en buvait. L’embuscade était née !  Peu à peu ce cocktail est devenu une véritable institution de la nuit caennaise, notamment pour les étudiants.

Du goût et des couleurs pour ce cocktail à la bière caennais

pichet cocktail embuscade

Bien entendu, une partie d’entre vous, ceux qui n’ont jamais goûter l’Embuscade, se demande bien ce que cela peut donner ! On y vient ! On y vient ! Le cocktail assez explosif de l’’embuscade a pour ingrédients principaux la bière, le calvados, du vin blanc et du sirop de cassis. Cela vous donne déjà une idée du véritable accélérateur d’alcoolémie de cette boisson. Je ne peux vous le conseiller qu’avec modération et ce même si il n’est pas rare à Caen de commander l’embuscade au pichet.

Côté saveur, cette « spécialité locale » a une vraie identité gustative. Elle possède une robe rose orangé reconnaissable. Tout d’abord, au nez les notes sont sucrées, cependant à la dégustation, il n’en est rien. Ensuite, une saveur douce amère vient contrebalancer le « fruit ». Peut-il en être autrement avec une recette qui se base sur de la bière, du calvados, de vin blanc et de crème de cassis. Son goût est très certainement devenu la madeleine de beaucoup d’anciens étudiants passé par Caen.

La recette du cocktail l’embuscade

cocktail embuscadeAlors bien entendu certains ont revisité l’Embuscade ou joué sur les proportions des doses des ingrédients la composant. Cependant globalement la recette tourne autour de ce que je vais vous présenter. Par exemple, on trouve fréquemment des variantes où le sirop de cassis ou la grenadine remplace la crème de cassis. Ma recette est –évidemment- à mon goût et trouvée après plusieurs essais. Rien de ne vous empêche de modifier les proportions pour mieux coller à vos goûts.

Les ingrédients de l’embuscade pour un verre

– 5 cl de vin blanc

– 2 cl de Calvados

– 1 cl de sirop de cassis

– 0.5 cl de sirop de citron

– 15 cl de bière blonde

La préparation de l’embuscade

La réalisation de ce cocktail se fait directement dans le verre. Pour le choix du verre, j’ai une préférence pour un verre de type “tumbler” mais rien ne vous empêche d’en choisir un autre.

1/ Déposez le filet de sirop de cassis au fond du verre.

2/ Versez 2 cl de Calvados

3/ Ajoutez 5 cl de vin blanc

4/ Versez 0,5cl de sirop de citron

5/ Complétez le verre avec de bière blonde

De l’embuscade en bouteilles

embuscade bouteilleEn écrivant cet article, j’ai découvert que l’embuscade a été et est toujours -d’ailleurs- proposée en bouteille! Elle le fut d’abord par Ross Tapp l’actuel patron du Brew Bar à Caen et de la brasserie Brew Maker. En effet, en 2013, il proposa une « embu » en bouteilles de 33 centilitres, en même temps que des flacons de 75cl et des magnums d’1,5l… Cette version prête à consommer était moins alcoolisée mais conservait la recette traditionnelle. Actuellement la brasserie belge La Binchoise propose cette embuscade en bouteilles. En version 33cl, elle est à 5,8° et donc moins forte que l’embuscade originelle, mais c’est à vérifier.